Tournoi des 6 Nations 2015: le XV de France pose les fondations face à l’Écosse

2015, l’année du XV (de France) ? C’est en outsider, mais en outsider de luxe que se présentent les bleus dans le Tournoi des 6 Nations. Si l’Angleterre, la valeur sûre, semble une nouvelle fois être la Nation de l’hémisphère Nord la plus crédible pour remporter le Tournoi ou la Coupe du Monde de rugby en 2015, s’il faut aussi compter avec l’Irlande, dernier vainqueur du Tournoi, la France semble être (enfin) en train de se donner les moyens de pouvoir créer la surprise. Et il était temps (petit navire). Philippe Saint André, à force de tâtonnements, semble s’approcher de l’alchimie tant attendue.. Avec l’expérience des tauliers Dusautoir ou Papé, le sang froid du stratège castrais Rory Kockott, et la fougue de Teddy Thomas, dumoulin ou Scott Speeding, l’équipe de France est en train de trouver des certitudes et un certain équilibre.
Alors quelle surprise nous réserve aujourd’hui le XV de France face aux protégés de Vern Cotter, qui présente aujourd’hui une équipe rajeunie et audacieuse ? Une victoire timide, cuisante défaite ou bien brillante démonstration de jeu à la française ? Vous êtes sur le site de Rugby à XV de France, ne zappez pas voici le résumé du match de rugby France Écosse !!!

1° Coup d’envoi du match donné par Camille Lopez, la saison du XV de France débute maintenant !!!

2° premier lancer de Guirado détourné par les écossais, mais au sol les écossais gardent le ballon au sol et Camille Lopez ouvre le score pour les « blouges » (les bleus jouent en rouge aujourd’hui) avec la complicité du poteau 3 à 0 pour la France

5° longue séquence de jeu de la part des tricolores, beaucoup d’application dans les gestes et un ballon qui circule, mais les écossais sont bien en place en défense. Les deux équipes cherchent des solutions sans trop se livrer pour l’instant.

11° danger, Camille Lopez joue rapidement à la main un arrêt de volée mais il est isolé et bloqué. Mêlée écossaise sur la ligne des 22 mètres. Alexandre Menini est sanctionné par Nigel Owens pour s’être écroulé. Les hommes de Vern Cotter égalisent, 3 partout.

14° alors le XV de France prend ses responsabilités en mettant un franc coup d’accélérateur: charges successives de Bernard le Roux, Mathieu Bastareaud et on avance, et on met l’Écosse à la faute. Camille Lopez convertit une nouvelle pénalité qui permet à la France de reprendre la tête du match: 6 à 3.

18° encore une intervention saignante de Scott Speeding, très offensif depuis le début du match

20° l’Écosse commence à courber l’échine sous la pression française et multiplie les up and under.

24° faute au sol de Pascal Papé, au delà des 50 m, Stuart Hogg tente sa chance sans succès

27° chaude alerte !!! Attaque des écossais qui franchissent le premier rideau grâce à une feinte de passe de Bennett. Ils sont repoussés à un mètre du bonheur, s’en suit une tentative de drop en très bonne position mais c’est raté !!!

30 Attention !!! passe Fofana Speeding interceptée dans les bras de Scott et nouvelle munition dans les mains ennemies !!! L’Écosse fait feu de tout bois. Pas favorite au Stade de France ce soir, cette équipe va vouloir marquer sur pénalités, drops et elle cherche à jouer en contre

35° le jeu se durcit physiquement, les français aimeraient marquer un essai avant la pause mais les hommes de Laidlaw ne cèdent pas. « Faute de Rives, on se contente de Merle », à défaut d’essai Camille Lopez enquille une nouvelle fois pour porter le score à 9 à 3

39° les bleus (marine) terminent la première mi-temps en trombe, attaques successives, maîtrise du ballon et à la surprise générale 22 conclut en coin une action d’envergure un essai mérité !!! Et c’est le poteau qui empêche nos adversaires de mener au score: 9 à 8 pour la France, après le transformation en con ratée de Hogg.

Si le XV de France construit une victoire aujourd’hui, on n’en est encore qu’aux fondations pour l’instant. Pas d’essai tricolore,ni de franche occasion à se mettre sous la dent, et un essai écossais et une domination française certes, mais par coups d’accélérateur ponctuels, toujours à la merci d’une contre attaque des Vern Cotter’s men. Pas de quoi se réjouir donc, et mention « peut mieux faire » pour l’instant pour l’équipe de Philippe Saint André. Espérons faire sauter le verrou écossais, et espérons que notre banc de touche fera la différence dans le second acte.

40° sur le coup d’envoi écossais, les avants laissent le soin à Rory Kockott de réceptionner le ballon, puis on commence la 2° mi-temps comme la première, par un ballon volé en touche sur notre lancer. Pas de bon augure

44° la construction des actions françaises est bonne, mais cela manque de tranchant, surtout en bout de ligne. Les (nos) bleus ne jouent pas libérés, la pression est sur le XV de France

49° cadeau Bonux de l’ailier écossais: il reçoit un coup de pied de Camille Lopez et sortsur son élan  en touche, de rage il envoie le ballon dans les tribunes et il est sanctionné d’une pénalité bienvenue pour Camlle Lopez: 12 à 8, un petit tournant du match ?

53° second lancer en touche perdu par les hommes au chardon qui commencent à multiplier les fautes. Saint André en profite pour faire entrer Morgan Parra et le rochelais Uini Atonio. C’est le moment d’accélérer !!!

55° temps fort français à 5 m de la ligne d’essai, passe Papé – Maestri en avant, mais on fait écrouler la mêlée écossaise et on bénéficie d’une pénalité, ratée par Camille Lopez !!!

58° encore une chandelle française récupérée par nos adversaires, pas sûr que ce soit la bonne option de jeu

60° sortie de Pascal Papy remplacé par Romain Taofifenua

62° gros groupé pénétrant français, carton jaune pour Beattie, et on choisit la pénaltouche !!!

64° les écossais sont en souffrance, on insiste petit périmètre dans les 22 mètres adverses d’où on campe depuis une éternité, mais toujours pas d’essai français

69° tortue béglaise des écossais qui reprennent du poil de la bête… attention, ils remettent la main sur le ballon !!!

72° quitte ou double !!! l’ailier gauche écossais tente le tout pour le tout en tentant l’interception sur une passe destinée à Yoann Huget !!! Un essai à la Ratini ? Non , c’est au contraire Yoann qui prend le trou, slalome et est bloqué à deux mètres de la ligne d’essai

78° les écossais cherchent à marquer un essai de rapine, et prennent des risques pour que la chance leur sourie, mais ils sont pénalisés sur une gourmande attaque dans leurs 30 mètres et Camille Lopez fait le break sans trembler: 15 à 8, les carottes sont cuites !!!

79°pour l’anecdote première cape pour Loann Goujon, le XV de France gère les dernières secondes du match et c’est fini !!!

Le XV de France gagne face à l’Écosse par 15 à 8 et réussit, bien que petitement, son entrée dans le Tournoi des 6 Nations 2015 !!!

 

Le XV de France, à défaut d’une probante victoire a assuré l’essentiel et posé les fondations de son parcours dans ce Tournoi des 6 Nations 2015, ou a de peu évité le naufrage, c’est selon votre appréciation. L’équipe est sérieuse et appliquée, mais soyons lucides, il va falloir  rendre une autre copie face à l’Angleterre ou à l’Irlande, ou lorsqu’on ira jouer à l’extérieur. Ceci dit, après tout, comme le dit mon adage: « Tant qu’on ne perd pas, on est en route vers un grand Chelem !!! »

 

Rappel de la composition du XV de France:


1 – Alexandre Menini – 2 – Guilhem Guirado – 3 – Rabah Sliman

4 – Pascal Papé – 5 – Yoann Maestri

6 – Thierry Dusautoir (capitaine) – 8 – Damien Chouly – 7 – Bernard Le Roux

9 – Rory Kockott – 10 – Camille Lopez

12 – Wesley Fofana – 13 – Mathieu Bastareaud

11 – Teddy Thomas – 14 – Yoann Huget

15 – Scott Spedding

Remplaçants du XV de France : 16 Benjamin Kayser, 17 Uini Atonio, 18 Eddy Ben Arous, 19 Romain Taofifenua, 20 Loann Goujon, 21 Morgan Parra, 22 Remi Tales, 23 Rémi Lamerat.

Entraîneurs: sélectionneur national Philippe Saint André, lignes arrières Patrice Lagisquet, avants Yannick Bru.

 

Philippe Saint André en interview

Le sélectionneur du XV de France annonçant l’équipe

Composition de l’équipe de rugby de l’Écosse:

1 – Dickinson – 2 – Ford – 3 – Murray

4 – R Gray  – 5 – J Gray

6 – Harley – 8 – Beattie – 7 – Cowan

9 – Laidlaw  – 10 – Russell

12 – Dunbar – 13 – Bennett

11 – Visser – 14 – Seymour

15 – Hogg

Remplaçants de l’équipe d’Écosse: F. Brown, Reid, Cross, Hamilton, Strokosch, Hidalgo-Clyne, Horne, Fife.

Sélectionneur de l’équipe de rugby de l’Écosse: Vern Cotter.

Laurent Delmas.

Une réflexion au sujet de « Tournoi des 6 Nations 2015: le XV de France pose les fondations face à l’Écosse »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Question anti SPAM * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.