France Galles: le XV de France a-t-il fait sauter le verrou mental ?

Ambiance western pour le toss

Ambiance western pour le toss. France vs Pays de Galles 2015

Bon, c’est mort pour le Grand Chelem. On est encore en course pour gagner le Tournoi des 6 Nations mais on n’y croit pas trop. Après une victoire pas très folichonne contre l’Écosse, et une défaite pas si vilaine que ça en Irlande, le XV de France ne baigne pas dans l’euphorie. Le jeu des bleus ne séduit ni par le spectacle, ni par l’efficacité (ne manquez pas cette semaine ici même un article consacré à Daniel Herrero au sujet du jeu du XV de France). On sent qu’il y a du potentiel humain et qu’il y a du talent dans cette équipe, mais les bleus ne parviennent pas à exprimer leurs qualités à 100% sur le terrain. C’est frustrant. Thierry Dusautoir a évoqué cette semaine un « verrou mental qu’il faut faire sauter« . Allons voir si c’est pour aujourd’hui, allez les bleus voici le résumé du match France Galles !!!

Résumé du match France vs Pays de Galles du 28 février 2015

1° Nous recevons le coup d’envoi court des gallois, Lopez tape par dessus et Wesley Fofana dispute le cuir à la réception mais en avant. Première mêlée très musclée,puis un énorme tampon de Yoann Huget et nos avants qui se tapent dans les mains après avoir provoqué la première pénalité du match. Ça commence sur un gros rythme et on sent une grosse détermination française

6° mais ce sont les gallois qui bénéficient d’une pénalité en très bonne position: Romain Taofifénua pensait être sur ses deux pieds en arrachant le ballon mais l’arbitre en a décidé autrement. Halfpenny qui ne fait jamais les choses à moitié ouvre le score des 22 face aux poteaux: 3 à 0 pour les poireaux

7° aie, Lamerat semble s’être blessé, claquage ?

12° occasion d’essai française avec une passe au pied de Lopez pour Huget qui volleye pour Lamerat, mais en avant. Le toulousain avait offert un essai à Louis picamoles en Argentine sur exactement la même action

16° cadeau gallois: jeu au pied sans danger pour les rouges, mais leurs trois quarts sont hors-jeu et permettent à Camille Lopez d’égaliser: 3 partout. Confirmation du claquage de Lamérat, entrée de Bastareaud

19° les gallois sont dangereux, ils transforment très rapidement le jeu et ne se posent pas de questions, ça ouvre à droite, à gauche et leurs joueurs jouent lancés: il faut être très vigilants

22° bien Morgan !!! Le demi de mêlée de l’ASM joue rapidement à la main une pénalité et permet de gagner dix précieux mètres. Du coup elle est tentable, mais Camille Lopez rate de peu sa tentative.

27 pénalité pour les gallois, alors que le public du Stade de France et Morgan Parra réclamaient un en-avant. Au ralenti, on voit bien le ballon éjecté rebondir vers l’avant sur la cuisse d’un gallois, mais bon…  6 à 3 pour les hommes de Warren Gatland

31° les bleus prennent des risques, Morgan Parra, très actif aujourd’hui, prend un trou de souris, Slimani traverse la défense et pousse au pied (involontairement ?) un ballon dont se saisit Guirado. Du coup il y a de l’espace et Lopez sert Huget qui marque après un énorme travail intérieur extérieur au contact avec trois défenseurs. Essai refusé, pourquoi ? En-avant de la passe de Lopez, (hélas) bien arbitré.

39° Romain Teulet apporte le tee à Camille Lopez, on lit dans les yeux du retraité castrais qu’il aimerait bien la tenter lui-même, la passion est toujours là. Ben tiens, il aurait dû la prendre, Camille Lopez rate une belle occasion d’égaliser juste avant la mi-temps

MI-TEMPS du match Irlande France: le XV de France est déterminé et bien dans son match, mais attention, ce sont les gallois qui virent en tête à la pause, même si c’est que de trois points. Les rouges sont dangereux et jouent très vite, ils provoquent des fautes et se créent des occasions d’essai. Mais les bleus répondent présent et veulent relever le défi, en proposant un rugby aussi rapide et offensif que celui des gallois. Cela va-t-il se jouer sur une inspiration, un détail en seconde mi-temps ?

40° Ça commence fort en deuxième mi-temps: coup d’envoi court de Camille Lopez et récupération française au point de chute, puis pénalité en guise de cadeau Bonux. Camille Lopez pas en réussite laisse le soin à Morgan Parra de prendre le tir au but. C’est bien frappé, mais encore une fois le ballon lèche le poteau et ne passe pas.

45° le quart d’heure français ? Les gallois ne voient plus le ballon, les bleus proposent un jeu époustouflant et très collectif. Manifestement il s’est passé quelque chose dans les vestiaires. Thierry Dusautoir a peut-être dit à ses coéquipiers: « C’est aujourd’hui qu’on fait péter le verrou !!! Pénalité réussie de Camille Lopez, et grosse emprise des bleus sur le match: 6 partout !!!

51° Halfpenny redonne immédiatement l’avantage au Pays de Galles, mais Philippe Saint André qui veut encore accélérer les choses fait entrer ses impact player: la première ligne dans son intégralité et Tillous Bordes (Parra souffrant à un genou ?)

54° les gallois repartent à l’attaque en variant leur jeu: mauls portés et jeu au pied en diagonale, façon Irlande. Les rouges semblent renoncer à l’essai et optent pour l’occupation du terrain pour chercher la pénalité… ou le drop !!! Après une succession de « petits tas », tentative de drop qui heurte le poteau !!!

59° oh l’essai qui fait mal !!! l’action galloise débute avec un coup de pied par dessus de Camille Lopez récupéré et bonifié par les rouges. Les bleus sont désorganisés et les gallois accélèrent, sur un regroupement mal sécurisé par les bleus, le neuf gallois s’enfonce dans la défense et ça enchaîne, deux passes plus tard c’est l’essai gallois en coin, transformation ratée: 14 à 6, coup de froid sur le Stade de France

64° bien tapé des 40 mètres en coin, Halfpenny plante une nouvelle banderille dans la couenne du XV de France. Les gallois s’envolent au score 17 à 6, il n’y a plus d’échappatoire à présent, pour le XV de France c’est la révolte ou la défaite !!!

67° et elle est lancée par l’intermédiaire d’un Atonio qui tente de déborder sur l’aile, d’un Vincent Debaty qui arrive en soutien tel un missile, d’un Tillous Bordes qui unit les gros et les gazelles, d’un Bastareaus et d’un Dusautoir qui tamponnent sans perdre la précieuse gonfle, et d’un Dulin qui conclue le chef d’oeuvre collectif par un essai en coin. Du coup Camille Lopez jusqu’alors moyen dans ses tentatives transforme contre toute attende l’essai en coin. Ça dépasse l’entendement, et quand ça dépasse l’entendement c’est du made in France !!!  13 à 17, ce n’est plus du tout le même match !!!

72° alors les besogneux gallois remettent le bleu de chauffe et gagnent du terrain jusqu’à l’inévitable pénalité de Halfpenny 13 à 20, que c’est dur !!! Excellente gestion du match des gallois

77° la cartouche de l’égalité ? Pénaltouche gagnée suite à un beau travail en mêlée, énorme maul mais les gallois récupèrent le ballon !!!

 Et c’est fini !!! Victoire du Pays de Galles en terres françaises sur le score de 20 à 13 !!!

Au terme d’un gros match joué sur un rythme très rapide, les gallois s’imposent au final face à une équipe de France qui a relevé la tête, mais pas assez haut pour l’emporter. Le coq s’est bien battu sur l’orgueil et les intentions, s’est montré capable se construire et se créer des occasions d’essai, mais les Gallois ont été plus forts dans la gestion du jeu et dans l’occupation du terrain, bien mise profit par leur buteur Halfpenny. Le prochain match du XV de France c’est où ? … Oh putaing !!!

Rappel de la composition du XV de France:


1 – Eddy Ben Arous – 2 – Guilhem Guirado – 3 – Rabah Slimani

4 – Romain Taofifénua – 5 – Yoann Maestri

6 – Thierry Dusautoir (capitaine) – 8 – Damien Chouly – 7 – Bernard Le Roux

9 – Morgan Parra – 10 – Camille Lopez

12 – Wesley Fofana – 13 – Rémi Lamerat

11 – Sofiane Guitoune – 14 – Yoann Huget

15 – Brice Dulin

Remplaçants du XV de France : 16 Benjamin Kayser, 17 Vincent Debaty, 18 Uini Atonio, 19 Jocelyn Suta, 20 Loann Goujon, 21 Sébastien Tillous Bordes, 22 Remi Tales, 23 Matthieu Bastareaud.

Entraîneurs: sélectionneur national Philippe Saint André, lignes arrières Patrice Lagisquet, avants Yannick Bru.

 

Philippe Saint André en interview

Le sélectionneur du XV de France annonçant l’équipe

Composition de l’équipe de rugby du Pays de Galles:

1 – Taulupe Faletau – 2 – Sam Warburton (capt) – 3 – Dan Lydiate

4 – Alun Wyn Jones – 5 – Luke Charteris

6 – Samson Lee – 8 – Gethin Jenkins – 7 – Scott Baldwin

9 – Rhys Webb – 10 – Dan Biggar

12 – Jamie Roberts – 13 – Jonathan Davies

11 – Liam Williams – 14 – George North

15 – Leigh Halfpenny

Remplaçants de l’équipe du Pays de Galles:  Richard Hibbard, Paul James, Aaron Jarvis, Bradley Davies, Justin Tipuric, Mike Phillips, Rhys Priestland, Scott Williams

 

Sélectionneur de l’équipe de rugby de Galles: Warren Gatland

Laurent Delmas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Question anti SPAM * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.