Frédéric Michalak en rouge et noir

Frédéric Michalak est de retour dans le XV de France.

Et cette saison il va jouer à Toulon…en rouge et noir.

pénalité de Frédéric Michalak
Si l’on m’avait conseillé,
J’aurais commis moins d’erreurs,
J’aurais su me rassurer,
Toutes les fois que j’ai eu peur,
Je me serais blotti au chaud,
A l’abri d’un vent trop fier,
Et j’aurais soigné ma peau,
Blessée par les froids d’hivers,
J’aurais mis de la couleur,
Sur mes joues et sur mes lèvres,
Je serais devenu joli.

J’ai construit tant de châteaux,
Qui se réduisaient en sable,
J’ai prononcé tant de noms,
Qui n’avaient aucun visage,
Trop longtemps je n’ai respiré
Autre chose que de la poussière,
Je n’ai pas su me calmer,
Chaque fois que je manquais d’air,
Mes yeux ne veulent plus jouer,
Se maquillent d’indifférence,
Je renie mon innocence.

En rouge et noir, j’exilerai ma peur ;
J’irai plus haut que ces montagnes de douleur,
En rouge et noir, j’afficherai mon cœur ;
En échange d’une trêve de douceur,
En rouge et noir, mes luttes mes faiblesses,
Je les connais, je voudrais tellement qu’elles s’arrêtent ;
En rouge et noir, drapeau de mes colères,
Je réclame un peu de tendresse.

Si l’on m’avait conseillé,
Tout serait si différent,
J’aurais su vous pardonner,
Je serais moins seul à présent,
Somnambule j’ai trop couru,
Dans le noir des grandes forêts,
Je me suis souvent perdu,
Dans des mensonges qui tuaient,
J’ai raté mon premier rôle,
Je jouerai mieux le deuxième,
Je veux que la nuit s’achève.

En rouge et noir, j’exilerai ma peur ;
J’irai plus haut que ces montagnes de douleur,
En rouge et noir, j’afficherai mon cœur ;
En échange d’une trêve de douceur,
En rouge et noir, mes luttes mes faiblesses,
Je les connais, je voudrais tellement qu’elles s’arrêtent ;
En rouge et noir, drapeau de mes colères,
Je réclame un peu de tendresse.

Paroles de la chanson en rouge et noir, de Jeanne Mas (1986). Je trouve qu’elles collent bien à l’histoire de Frédéric Michalak, qui est en train de tourner une page de sa vie en devenant papa, et au moment de son come back en équipe de France et de son transfert à Toulon… pas vous ?

à chacun son rugby, Hiboulot.
[pullquote align= »left|center|right » textalign= »left|center|right » width= »30% »]Rejoignez les fans de Rugby à XV de France sur Facebook: https://www.facebook.com/rugbyman.France[/pullquote]

6 réflexions au sujet de « Frédéric Michalak en rouge et noir »

  1. A FRED

    Héros de tous nos stades, aimé par tant de cœurs,
    Parfois leurs sifflets barbares mériteraient ta rancœur ;
    Mais, toujours vaillant défenseur de nos couleurs,
    Tu incarnes avec noblesse toutes nos valeurs.

    Dans cette jungle siffleuse, tu ne cries jamais ta rage
    A ceux qui, cachés, ne peuvent pas prouver leur courage.
    Sagesse d’un homme! Immense tolérance !
    Qui, même dans la mêlée, leur sourit, sans violence.

    Rêvons à tes quatre cents coups de ta tendre jeunesse
    Dans tes quartiers pleins de souvenirs de liesse,
    Fasciné par tous ces géants déifiés, avants et arrières,
    Dont tu aimais tant parler à ton père et ta mère.

    De la fougue de ta jeunesse, avec ton insouciance,
    Ont surgi tes somptueuses victoires tellement intenses ;
    Tant de blessures et tant de sueur dépensées à cette gloire,
    Que tes triomphes sont déjà dans notre histoire.

    Rouge et noir! Tu portes fièrement leur drapeau,
    Avec ta gueule de bad boy et ton sourire de Brando,
    Ton combat pour le neuf ou le dix mérite nos bravos,
    Car tu mouilles le maillot quelque soit le numéro.

    Longtemps, tu t’es cherché dans cette solitude,
    Et puis ton retour de là-bas ! Aux antipodes du sud !
    Après tant et trop de mois de longue absence,
    A comblé enfin notre légitime impatience.

    Perpétue à jamais notre besoin d’espoir
    Pour notre stade fait de rouge et de noir ;
    Pour nous tous, Fred, avec tes nombreux coups de génie,
    Tu relèveras encore et toujours tous tes futurs défis.

    Continue à être notre faiseur de rêves,
    Alors ton prénom restera toujours sur nos lèvres,
    Et gardons au fond de nous ton image
    D’un compétiteur fier, talentueux et sage.

    La victoire finale s’arrache par un jeu inattendu
    Et non par une sélection abstraite d’individus,
    Et chaque joueur garde en lui un peu de lumière et d’ombre,
    Conscient, qu’il est ! Tout seul… Au milieu d’un nombre.

    Fred ! Dans ton jeu, prends sans réserve ton plaisir,
    Avec un unique but, celui de t’épanouir,
    Sans te soucier à ce jour du jugement des autres,
    Car ce ne sont pas eux qui seront plus tard tes apôtres.

    En offrant ta force et tes faiblesses, toi, le joueur,
    Tu mets toujours ton talent pour défendre nos couleurs,
    Mais on se souvient rarement qu’une victoire
    Ne reste très souvent que celle éphémère d’un soir.

    Mais,

    Ici-bas, l’artiste fabrique parfois des chefs-d’œuvre :
    Qu’on oublie trop vite, et, ensuite on le pleure ;
    Et la foule lui demande, hélas, sans cesse des preuves,
    Afin qu’il reste pour eux éternellement le meilleur !

    Prenons soin de notre joueur, qui, toujours, donne son cœur,
    Sans jamais ménager ses efforts et son ardeur,
    Aimons sans compter ses plaisirs, ses failles et ses douleurs,
    C’est ainsi qu’on doit lui rendre honneur.

    1. Wouaouh !!!
      Merci Henri, et bravo pour vos vers, dont beaucoup comptent quinze pieds.
      Beau travail et bel hommage à un joueur avec qui le public est très exigeant.

  2. Bonjour,
    Oui effectivement ça colle bien!
    Savez vous pour quand il arrive sur la Rade? Car apparement il est allé à Durban après la tournée en Argentine.
    A bientôt . Sand26

    1. Bonjour Sand, la date de son arrivée à Toulon n’est pas encore définie, cela dépend du nombre de matchs qu’il va jouer avec les Sharks. Il lui reste entre deux et cinq matchs à disputer dans le Super 15 avant son arrivée dans le Var, qui sera au plus tard début août.

    1. Frédéric Michalak a changé, ses expériences l’ont enrichi et à présent il sait mettre de la distance avec les trop nombreuses sollicitations auxquelles il est confronté pour revenir à l’essentiel: au rugby. A suivre sous son nouveau maillot toulonnais…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Question anti SPAM * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.