INFIRMERIE: comment confectionner une attelle pour protéger un doigt foulé

Comment continuer à jouer au rugby avec une entorse à un doigt ?

Nous allons voir aujourd’hui comment confectionner une protection efficace et vraiment très peu onéreuse pour protéger un doigt foulé. Une entorse à un doigt est une blessure très courante dans la pratique des sports collectifs. Vous avez sans doute déjà entendu ce « plop » caoutchouteux bien caractéristique lorsque votre doigt se tord en recevant une passe trop appuyée. Celui-ci enfle rapidement et peut prendre une couleur bleue malgré vos bons soins: immédiatement après l’accident (et seulement dans le cas où votre doigt n’est pas fracturé), tirez fortement dessus et enveloppez-le dans de la glace pour limiter le gonflement et l’hématome.

Entorse de l'auriculaire

Entorse de l’auriculaire

Si une entorse à un doigt est une blessure relativement bénigne, elle représente une gêne fonctionnelle à l’entraînement et en match. On court aussi le risque de se blesser à nouveau, pour pouvoir continuer à jouer il faut donc protéger votre doigt. La protection la plus commune consiste à attacher le doigt blessé avec son voisin valide avec de l’élastoplast. C’est une bonne méthode, cependant on peut confectionner une meilleure protection, plus rigide et meilleur marché avec… du ruban adhésif ! Oui, tout simplement avec du scotch transparent ordinaire, qui a des propriétés très pratiques dans ce cas. Le scotch n’est ni extensible ni élastique, et lorsqu’il entoure un doigt il est plus rigide que l’élastoplast (attention, utilisez bien le ruban adhésif d’écolier, pas un adhésif type chatterton pour électricien, il est élastique et comprimerait trop votre doigt).

Commencez le bandage le plus près possible de la base du doigt

Commencez le bandage le plus près possible de la base du doigt

Le ruban adhésif, plus pratique et efficace que l’élastoplast pour protéger un doigt :

Pas besoin donc d’attacher deux doigts ensemble, faites une attelle uniquement sur le doigt foulé, à même la peau. Vous allez confectionner un « tube de plastique » sur mesure. Le scotch n’étant pas élastique, il ne va pas comprimer le doigt (pas d’effet de garrot). Autre avantage sur l’élastoplast, votre doigt sera moins sensible en cas de choc pendant la pratique de votre sport favori. Je ne saurai pas vous en expliquer la raison, mais ayant utilisé ces deux types de protections, je peux vous assurer que par expérience un bandage en ruban adhésif sur un seul doigt protège mieux des coups qu’un bandage en élasto sur deux doigts attachés ensemble.

Remarquez comme l'attelle immobilise l'articulation, seule da dernière phalange peut se plier

Remarquez comme l’attelle immobilise l’articulation, seule da dernière phalange peut se plier

Une fois votre doigt bandé, vous pouvez reprendre l’entraînement sans problème. Vous aurez une liberté de mouvement individuelle et totale pour chaque doigt, et celui qui est blessé sera très bien protégé, comme enveloppé dans une coque ou un tube de PVC. Cette protection ne glisse pas sur le doigt sous l’effet de la sueur ou de la pluie, et elle s’enlève très facilement (pensez juste à retourner un coin du ruban adhésif lorsque vous confectionnez votre attelle pour en retrouver l’extrémité plus facilement). Bon entraînement et bonne saison à tous, pensez à partager cette astuce simple et utile avec vos amis sur vos réseaux sociaux, et n’oubliez pas de consulter régulièrement le MULTWITTPLEX du Top 14 et de la Pro D2 pour suivre l’actualité des matchs de rugby du week-end.

Et voilà le travail, après un arrêt au stand de moins de 2 mn, vous pouvez reprendre l'entraînement ;-)

Et voilà le travail, après un arrêt au stand de moins de 2 mn, vous pouvez reprendre l’entraînement 😉

PS: et pour en terminer avec les avantages du ruban adhésif, pensez aussi qu’il est beaucoup moins visible que l’élastoplast (vos adversaires n’ont pas besoin de savoir que vous êtes blessé), il peut facilement se couper avec les dents, il est moins cher, on peut l’emporter plus facilement et le rouleau dure plus longtemps: vous pouvez donc fréquemment enlever et refaire votre attelle, et la porter également au travail ou pour conduire.

Laurent Delmas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Question anti SPAM * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.