Résumé du match Montpellier vs Stade Toulousain


Autant vous le dire tout de suite, il y a un gros problème entre Montpellier et le Stade Toulousain: les deux équipes ont besoin de gagner aujourd’hui. Si à l’aller ça allait pour Toulouse même si le confortable score de 27 à 9 ne reflète pas la résistance qu’avaient offert les montpelliérains (voir le résumé vidéo du match de novembre ci-dessus), ce match retour à trois journées de la fin de la phase régulière sent la poudre. Montpellier n’est pas encore assuré de terminer dans les six premiers et les héraultais ont les catalans aux trousses. Cependant, ils auront l’avantage de recevoir l’USAP lors de la dernière journée. Mais si les protégés de Fabien Galthié pouvaient dès aujourd’hui éviter que ce dernier match soit couperet ce serait toujours ça de pris. Et si en même temps ils pouvaient grimper à la cinquième place pour esquiver en barrages… le Stade Toulousain, ce serait phénoménal. Venons-en aux toulousains à présent. Encore à bonne distance de l’ASM et du RCT, ils ne sont mathématiquement pas hors de portée de la deuxième place qu’ils iraient éventuellement chercher à Marcel Michelin s’ils venaient à l’emporter aujourd’hui.

24° journée du top 14: Résumé du match Montpellier vs Stade Toulousain du 13/04/2013

0° Santiago Fernandez donne le coup d’envoi de la partie, mais ce sont les toulousains qui emballent la partie d’entrée de jeu. Il fait beau aujourd’hui sur le stade Yves du Manoir et les rouge et noir ont décidé de sortir le jeu de main

5° mais Montpellier résiste bien et porte à son tour le danger devant l’en-but toulousain. Timoci Nagusa remet la pression en perçant plein champ et provoque la faute. Et c’est Benoît Paillaugue qui débloque le tableau d’affichage sur pénalité, 3 à 0 pour les blancs

11° Lionel Beauxis est beaucoup trop court sur sa première tentative des 50 mètres, Montpellier contre attaque

16° et 18° décidément, les toulousains ont sorti le jeu de mains mais ont rangé le jeu au pied: Lionel Beauxis rate la touche sur une pénalité tandis que Florian Fritz lui la trouve, mais directement

23° et c’est la marée toulousaine, action d’envergure qui part des 22 jusque dans l’en-but avec un Clément Poitrenaud qui déchire la défense, des courses, du soutien et au final Gurthro Steencamp paraît pouvoir marquer en force mais il est bien plaqué

27° énorme occasion d’essai pour Montpellier le long de la touche !!! Il faut un plaquage de judoka de Maxime Médard sur Maximiliano Bustos pour retourner le pilier argentin et lui faire poser le pied en touche avant d’aplatir. L’essai est refusé après la vidéo, ce n’est que justice car quelques mètres avant la fin de l’action Mamuka Gorgodze avait retenu par le maillot Vincent Clerc pour « filer un coup de main » à son pote certes un peu juste à la course face à la mobylette toulousaine (*la vidéo permet seulement d’arbitrer les fautes à moins de 5 m de l’en-but)

36° Attaque des trois quarts montpelliérains, coup de pied à ras de terre dont se saisit Benoît Sicard. Yoann Huget paraît trop court au plaquage, mais le toulousain réussit cependant à pousser l’ailier montpelliérain. La touche, meilleur défenseur du match jusqu’à présent  sauve une nouvelle fois le Stade Toulousain d’un essai de Montpellier

3 à 0 pour Montpellier à la mi-temps, c’est vraiment pas cher payé au vu de l’énergie dépensée sur le terrain. Contrairement à ce que laisserait penser ce petit score, les équipes n’ont pas fermé le jeu mais il manque la finition, en particulier du côté montpelliérain. Des intentions de part et d’autre et de belles percées, mais les héraultais n’ont pas converti en essais leurs occasions, et cette stérilité en attaque pourrait leur coûter cher si les toulousains parviennent à accélérer. Attention à la traditionnelle entrée en jeu du fameux banc des remplaçants toulousains en seconde mi-temps. Montpellier serait bien inspiré de prendre le dessus en début de deuxième mi-temps.

joueur de rugby Clément Poitrenaud

Clément Poitrenaud, créateur d’espaces

40° Lionel Beauxis donne le coup d’envoi d’une deuxième mi-temps qui part sur les mêmes bases que la première: des initiatives, de belles attaques de part et d’autre mais sans succès

44° sorties de Gurtho Steenkamp et de Maxime Médard (blessé à la hanche gauche) remplacés par Kakovin et de Gaël Fickou

46° Toulouse égalise à 3 partout grâce à la botte de Lionel Beauxis. Entrée d’Alex Tulou à la place de Beattie

48° oooooh le raffut de Nagusa sur Poitrenaud !!! Il déséquilibre le défenseur toulousain, raffute ensuite Lionel Beauxis pour le fun et plante un essai venu d’une autre planète sur cet exploit personnel !!! 10 à 3 après la transformation de Benoît Paillaugue

[important]*** Le raffut de Timoci Nagusa mérite un ralenti commentaire car il frôle la perfection dans son exécution. La tête haute, l’allure altière, l’ailier de Montpellier verrouille la gonfle sous son bras gauche tandis qu’en prenant appui sur sa jambe gauche pour faire basculer son centre de gravité en avant il déploie son bras droit à la vitesse d’un cobra qui attaque au moment précis où Clément Poitrenaud va se baisser pour plaquer. Le toulousain prend tout le poids de Timoci sur le sternum par l’intermédiaire du puissant bras montpelliérain,. Quelle estocade, le public qui mate adore !!![/important]

53° le Stade Toulousain est un peu apathique depuis plusieurs minutes, la vivacité est du côté de Montpellier qui a pris confiance depuis l’essai de la fusée Nagusa.

56° mais Vincent Clerc n’abdique pas et crée le danger en bout de ligne par un jeu au pied court à ras de terre, l’ailier toulousain est pénalisé pour retenir son vis à vis par le maillot.

59° poteau extérieur pour la tentative de pénalité de Lionel Beauxis, le score en reste à 10 à 3

62° et c’est au tour de Paillaugue d’échouer des 50 mètres

70° et nouvel échec de l’ouvreur montpelliérain, décidément dans les deux camps ce n’est pas au pied que la victoire se dessinera aujourd’hui

76° tour à tour les deux équipes s’approchent de l’en-but adverse, on ne tente plus les pénalités, on cherche à s’approcher pour marquer un essai

78° essai de Gaël Fickou !!! La défense montpelliéraine est en infériorité numérique et Gaël Fickou joue bien le deux contre un en feintant la passe. Les toulousains vont-ils égaliser grâce au pied de Lionel Beauxis ? Damned, toujours pas de réussite au pied, ça passe à côté et ce 10 à 8 semble être le score final de la partie, il reste une minute à jouer

Et c’est fini au stade Yves du Manoir !!! Victoire étriquée mais ô combien précieuse pour Montpellier sur le score de 10 à 8. À la mi-temps Guy Novès avait dit « nous jouons à un niveau de Top 14 contre une équipe de Montpellier qui joue à un niveau européen« . C’était sans doute exagéré, mais au moins au niveau de l’envie et de la vivacité on peut dire que Montpellier a dominé aujourd’hui. Toulouse a manqué de gnaque, mais pour Montpellier il a manqué la finition, et le jeu au pied n’a pas été bon de part et d’autre aujourd’hui si bien que la différence au tableau d’affichage s’est faite sur un dernier raté de Lionel Beauxis lors de sa tentative de transformation.

#MHRST Composition de l’équipe de Montpellier:

1. Misha Nariashvili 2. Agustin Creevy 3. Maximiliano Bustos

4. Mamuka Gorgodze 5. Tibaut Privat

6. Fulgence Ouedraogo 8. Johnnie Beattie 7. Alexandre Bias

9. Benoît Paillaugue 10. Santiago Fernandez

12. Hamish Gard 13. Thomas Combezou

11. Taleta Tupuola 14. Timoci Nagusa

15. Benoît Sicart

Remplaçants: 16. Charles Géli – 17. Yvan Watremez – 18. Mickaël De Marco – 19. Alex Tulou – 20. Julien Tomas – 21. Paul Bosch – 22. Martin Bustos Moyano – 23. Giorgi Jgenti

Composition de l’équipe du Stade Toulousain

1. Gurthro Steenkamp 2. William Servat 3. Census Johnston

4. Yoann Maestri 5. Patricio Albacete

6. Jean Bouilhou 8. Edwin Maka 7. Thierry Dusautoir

9. Jean-Marc Doussain 10. Lionel Beauxis

12. Clément Poitrenaud 13. Florian Fritz

11. Maxime Médard 14. Vincent CLERC

15. Yoann Huget

Remplaçants du Stade Toulousain: 16. Jaba Bregvadze, 17. Luke Burgess, 18. Yann David, 19. Gaël Fickou, 20. Kakovin, 21. Romain Millo Chluski, 22. Yannick Nyanga, 23. Jean-Baptiste Poux

C’était le résumé du match de rugby entre Montpellier et le Stade Toulousain au stade Yves du Manoir..

Laurent Delmas, envoyeur spécial de « Rugby à XV de France ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Question anti SPAM * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.