Avant France Argentine

Avant le match France Argentine, revenons un instant sur la probante victoire du XV de France face à l’Australie 33 à 6, victoire Aussie éclatante qu’importante pour les bleus. En effet, grâce à ce résultat la France se hisse à la quatrième place du classement de l’IRB, et il est bon à savoir que maintenir dans le quatuor de tête du classement mondial nous permettrait d’avoir le statut de tête de série lors de la prochaine coupe du monde de rugby. Avouez que ce serait un avantage de pouvoir éviter d’avoir comme voisins de palier dans notre poule les équipes certes sympathiques mais ô combien difficiles à gagner que sont la Nouvelle Zélande, l’Australie ou bien l’Afrique du sud.

Mais la coupe du monde de rugby, c’est en 2015, alors revenons tout d’abord en images sur l’exploit du week-end du XV de France avec ce résumé vidéo:


Lors de ce France Australie 2012, nous avons d’abord été émus par les larmes de Yannick Nyanga au moment de la Marseillaise. Comme quoi, on peut très bien être un rugbyman professionnel et chialer comme un môme pour une sélection avec le XV de France. On a aimé les retrouvailles entre Frédéric Michalak et le public de Stade de France, le demi d’ouverture ayant été ovationné par le public, à juste titre au vu de sa prestation. On a également adoré le gros match de Louis Picamoles, la pelleteuse du XV de France.

Aux dernières nouvelles Rob Simmons, auteur d’un plaquage dangereux sur  Yannick Nyanga pendant le match a écopé d’une suspension de huit semaines. Il avait échappé à la biscotte car il n’avait pas été identifié par les arbitres au moment des faits.

L’Argentine, un adversaire différent de l’Australie pour le XV de France

Ce samedi à 21 heures à Lille, se jouera le match France Argentine, dans le seul stade de France pourvu d’un toit (qui sera fermé pour l’occasion si les Argentins l’acceptent). Sans surprise, Philippe Saint André a reconduit les 23 de France Australie, auxquels il a ajouté Yoann Maestri qui s’est remis de son lumbago. Cependant ce ne sera pas la même musique, il faut s’attendre à un match très différent que celui de la semaine dernière. En effet, les Wallabies, bien que besogneux samedi dernier, ont donné l’impression d’une équipe sans âme qui fait seulement son job. L’équipe d’Australie, pourtant favorite face au XV de France, à sombré inexorablement, donnant l’impression de ne pas avoir envie de gagner. Ils ont fonctionné sur le courant alternatif durant toute la partie et ont seulement utilisé leur puissance de façon sporadique.

photo de Felipe Contepomi avec les pumas

L’équipe d’Argentine est différente, c’est une équipe plus modeste qui joue souvent avec les moyens du bord, mais avec une passion, une ferveur, un enthousiasme sans doute uniques au monde. Ce n’est pas à une équipe de fonctionnaires à laquelle il faut s’attendre, comme à leur habitude les pumas n’auront rien à perdre, et ce sera un match entre vielles connaissances puisque les bleus et les pumas se sont rencontrés en juin dernier. Seul handicap et non des moindres, l’absence de Felipe Contepomi, blessé au genou droit, et qui est tristement sorti sur une civière pour son (peut-être) dernier match international. Alors sans Contepomi, sur qui compter dans les rangs argentins ? Peut-être sur Nicolas Sanchez, l’ouvreur de Bordeaux Bègles, qui représente la nouvelle génération des pumas et qui a été l’un des joueurs les plus en vue lors de la victoire des pumas en terres galloises. Le XV de France est prévenu, les argentins viennent de battre le vainqueur du dernier tournoi des six nations, alors samedi à Lille, gare aux pumas !!!

[pullquote align= »left|center|right » textalign= »left|center|right » width= »30% »]Vous aimez le style de Rugby à XV de France ? Direction Facebook: https://www.facebook.com/rugbyman.France et Twitter: @Hiboulot[/pullquote]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Question anti SPAM * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.