Si vous avez raté France Australie

Le tour du match en 80 minutes

XV de FranceSi vous avez raté le match de rugby France Australie, voici la séance de rattrapage en 80 lignes. Le Stade de France est plein comme un oeuf, le terrain est lourd et le ballon glissant. Pour les français, pas question de se prendre une déculottée cinglante face à une nation du sud comme cela a pu nous arriver quelquefois dans le passé. Les bleus sont concentrés, appliqués et entrent immédiatement dans la partie:

3° C’est Frédéric Michalak qui dévierge le score à la troisième minute sur pénalité de 30 m sur la gauche du terrain: 3 à 0 pour la France.

7° Wesley Fofana nous régale d’un plaquage monstrueux

La France domine en ce début de match, notamment dans le combat, les bleus grattent de nombreux ballons dans les mauls et après plaquage. Florian Frtitz nous fait des frayeurs en défendant très (trop) en pointe.

10° Première mêlée, moment crucial pour jauger les forces en présence, d’autant plus qu’elle est dans les 22 mètres australiens. Les liaisons et les appuis français sont de meilleure qualité, l’arbitre fait refaire, puis pénalise plusieurs fois les wallabies d’un bras cassé. A chaque fois les français reprennent la mêlée, puis Louis Picamoles part et marque facilement le premier essai français. Quand on revoit le ralenti, on comprend pourquoi: Fulgence Ouedraogo retient son vis à vis et l’empêche de défendre sur le toulousain. Rectification, au vu du ralenti, c’est au contraire le vis à vis du troisième ligne aile montpelliérain qui le retient, Fufu ne faisant que prolonger l’étreinte.

Michalak transforme, 10 à 3 pour les bleus.

20° L’Australie se réveille, envoie du volume et fait parler sa puissance. Les wallabies obtiennent une pénalité et réduisent le score: 10 à 6

28° L’Australie met la main sur le match et domine à présent. Pilonnage en règle de la défense française, Dimitri Szarzeswski comme à son habitude se met en évidence dans ces situations difficiles.

32° Enorme départ au ras de Picamoles suite à un maul.

33° Jolie pichenette par-dessus la défense de Brice Dulin qui récupère son coup de pied.

35° l’ami Chalak corse l’addition sur pénalité: 13 à 6 pour la France.

37° Peut-être la plus belle action du match: Mermoz sonne la charge avec Nyanga dans son sillage, passe acrobatique de Forestier au sol, déblaiement autoritaire de Fred Michalak, tampon de Louis Picamoles et drop de Michalak pour conclure en beauté ce mouvement de plusieurs minutes 16 à 6 pour les coqs en colère !!!

 Mi-temps de France Australie

44° Après les citrons, Yannick Nyanga déchire la défense orange dans ses 22

48° Remplacements tricolores, Forestier Szarzewski sont remplacés par Kayser et

54° Dulin donne à Michalak qui prend le trou sur 20 m et cadre pour offrir un essai au montferrandais Wesley Fofana !!! Transformation du toulonnais: 23 à 6 !!!

59° Entrée en jeu de Debaty

62° Double alerte pour les australien avec une première banderille d’un Picamoles intenable aujourd’hui et qui échoue à douze centimètres de la terre promise, et dans la foulée Domingo qui remet la seconde couche dans l’en-but avant que ça sèche.

64° La mêlée australienne au supplice recule, se relève… et c’est l’essai de pénalité pour les français !!! 30 à 6 après la transformation de Frédéric Michalak

65° Plaquage atomique sur Yannick Nyanga non vu par l’arbitre, mais signalé par l’arbitre de touche. Simons échappe au carton jaune car il n’a pas été identifié formellement. « It’s our fault » s’excuse l’arbitre pour ne pas avoir vu le fautif.

67° Séquence barbelés pour les français qui doivent défendre leur en-but des coups de boutoir des australiens, qui sont branchés aujourd’hui sur le courant alternatif.

68° Essai australien ? L’arbitre demande « l’avis des hauts » qui ne valide pas, ne sachant pas où se trouve la gonfle sous ce magma humain. Mêlée australienne dans nos 5 mètres, on est serein, ce n’est pas là-dessus qu’ils vont marquer.

71° Fulgence Ouedraogo chipe un ballon et anéantit une excellente attaque australienne.

73° Entrée de François trinh Duc, le chef d’orchestre Frédéric Michalak est ovationné à sa sortie.

75° Pénalité de Morgan Parra après la marseillaise entonnée à plein poumons au Stade de France. Elle est difficile mais le demi de mêlée de l’ASM enquille juste au-dessus de la transversale: 33 à 6, et ils sont où les kangourous !!!!

Et c’est la fin !!! Face à une excellente équipe française outrageusement dominatrice en mêlée, très combative et réaliste, les australiens n’ont pas vraiment existé et se sont logiquement inclinés face au XV de France. C’était du direct, j’ai mal aux doigts.

à bientôt, et à chacun son rugby…

Laurent Delmas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Question anti SPAM * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.