Résumé du match France vs Tonga: un Havre d’épais !!!


Résumé vidéo du match de rugby France vs Tonga. Une vidéo de la FFR

Résumé du match France vs Tonga

0° C’est Rémi Tales qui donne le coup d’envoi. L’équipe des Tonga est treizième au classement IRB, mais quel visage va-t-elle montrer aujourd’hui ? Celui de l’équipe qui nous a battus en poule de Coupe du Monde de rugby 2011, ou bien celle qui vient de s’incliner petitement 19 à 18 contre la Roumanie ?

Changement radical de statut pour le XV de France par rapport au match face aux All Blacks du 9 novembre.(petite consolation, on a fait mieux que les anglais qui viennent de perdre de huit points, 30 à 22 face aux Néo-Zélandais).  Du rôle d’outsider les bleus passent en position de favoris face aux aigles des mers aujourd’hui. Comment les équipiers de Thierry Dusautoir vont-ils assumer ce changement de statut face à une équipe qui compte pas moins de huit joueurs dans les championnats français de Top 14 et de Pro D2 ? Attention à cette dernière statistique, le XV de France s’est souvent emmêlé les pinceaux contre des nations qui nous « connaissent bien » et comptent un fort contingent de représentants dans le Top 14 (comme l’équipe d’Argentine ou bien l’Italie par exemple). La stratégie aujourd’hui c’est (si possible) de prendre rapidement de l’avance au tableau d’affichage pour s’éviter un match pénible de bout en bout si on laisse espérer les tongiens. C’est sans doute pour cette raison que Philippe Saint André a associé un triangle d’attaque Fofana, Fickou Guitoune dont on attend de la vitesse et des essais.

1° et c’est Brice Dulin qui donne le ton du match avec un slalom géant dans la défense tongienne. Le jeu rebondit rapidement, le ballon change de main et les tongiens infligent un plaquage à retardement sur notre demi de mêlée. Morgan Parra chute et l’arbitre siffle une pénalité. Le clermontois se fait justice lui-même en ouvrant se score: 3 à 0 pour la France !!!

5° le jeu des bleus est résolument tourné vers l’attaque, les avants dominent et fixent les tongiens, et sur une attaque grand côté droit, Morgan Parra adresse une parfaite passe au pied à Sofiane Guitoune qui marque son premier essai pour sa première cape !!! Non transformé en coin, 8 à 0, les Tonga sont débordés par les français dans tous les compartiments du jeu pour l’instant

9° la mêlée française, comme à l’entraînement domine sa rivale, tandis que Brice Dulin refait parler ses jambes. Il y a de nombreux espaces dans la défense tongienne car les rouges sont désorganisés et ne montent pas à plat. IL faut en profiter

12° un peu plus de sérénité dans la maison tongienne et premières attaques, avec notamment de bonnes interventions du tarbais Vungakoto Lilo.

15° aie, blessure à l’épaule droite de Fulgence Ouedraogo, remplacé par Bernard Leroux

17° il y a une bonne division d’écart entre les deux packs. Les aigles des mers au pilori concédent une nouvelle pénalité que Morgan n’a pas raté: 11 à 0

21° Dimitri Szarzewski qui adore plaquer se régale aujourd’hui, et se permet même de lancer la contre-attaque des 5 m après une très chaude alerte rouge (attaque en surnombre du Tonga)

27° le jeu baisse en intensité et les fautes de main se multiplient de part et d’autre. Pénalité, on prend sagement les points: 14 à 0, le XV de France domine son sujet

30° et il faut attendre la demi heure de jeu pour que le Tonga marque ses 3 premiers point par l’intermédiaire de son ouvreur Fangatapu Apikotoa qui s’apike pour passer la pénalité: 14 à 3

34° les tongiens, brouillons collectivement mais très athlétiques individuellement cassent coup sur coup deux plaquages. Ne pas les laisser prendre confiance

36° le public applaudit le joli geste technique de Fangatapu Apikotoa qui exécute une passe aveugle entre les jambes façon Christophe Deylaud

37° et sans l’air de rien, les tongiens recollent au score avant la mi-temps sur pénalité: 14 à 6

39° sentant le danger, les français emballent le match histoire de marquer un essai avant les citrons. Ils jouent une pénalité à la main à 10 m de l’en-but

40° oh le vilain coup de coude de Moa sur Dimitri Szarzewski !!! Le demi de mêlée rouge prend un jaune, et les tricolores choisissent la mêlée. Un essai de pénalité à la dernière minute du premier acte ? Non, un essai de Damien Chouly !!! La mêlée française avance, l’édifice se désunit et Damien prend sa chance et part au ras. Essai transformé par Morgan Parra et le XV de France prend un bon bol d’air avant de rentrer aux vestiaires: 21 à 6

21 à 6 à la mi-temps, et un essai bienvenu assorti d’un carton jaune pour les rouges juste avant les citrons (le tournant du match ?). Le XV de France a dominé au début facilement une équipe du Tonga dépassée en vitesse, dominée en phases de conquête (surtout en mêlée) et mal organisée en défense. Mais les qualités individuelles et cette capacité naturelle à déchirer le premier rideau des tongien leur a permis de ne pas sombrer et de recoller au score. En deuxième mi-temps, il appartient au quinze de France d’éviter les fautes de main,  de ne pas tomber dans l’à peu près et de continuer d’appuyer là où ça fait mal (en mêlée et au large), et on se dirige vers une victoire logique et méritée.


40° coup d’envoi de la deuxième mi-temps par les tongiens et… un remake du fameux Toulon Bègles, grand crû de 91 ? Bagarre d’entrée de jeu entre Yoann Maestri et Alisona Taumalolo. Retiens tongien ou j’appelle la police !! Échange de coups de poing, et double carton rouge pour le pilier tongien et le seconde ligne du stade toulousain. C’est d’autant plus regrettable pour le seconde ligne toulousain car quitte à prendre un rouge, il n’a pas pu bien poivrer le pilier tongien qui lui a habilement retourné le maillot sur son visage. Quand on dit que le poste de pilier est très technique… C’est un coup de théâtre au Stade Océane du Havre, et une très mauvaise nouvelle pour Maestri qui ne pourra être aligné contre les Springboks

50° encore d’excellentes intentions de la part des bleus qui jouent une nouvelle pénalité à la main, deux, trois temps de jeu et Sofiane Guitoune qui joue bien le trois contre deux et offre un ballon à Brice Dulin qui marque un essai transformé !!! 28 à 6

belle réaction des tongiens qui n’abdiquent pas et continuent à jouer leur rugby rugueux. Ils arrivent à conserver le ballon et à enchaîner en cassant les plaquages, et finissent par se créer un surnombre sur l’aile et Vainikolo ponctue l’action d’un essai non transformé: 28 à 11

61° Damien Chouly, précieux aujourd’hui, continue son moissonnage en touche et les bleus sont à nouveau à l’attaque. Le public aimerait qu’on reprenne la mêlée ou la pénaltouche, mais Thierry Dusautoir demande à Morgan Parra d’ajouter trois points dans l’escarcelle du XV de France: 31 à 11. Sage décision de la part du capitaine du XV de France qui permet aussi de souffler un peu (c’est vrai qu’ils sont « physiquement pénibles » ces tongiens)

65° entrée simultanée des toulonnais Frédéric Michalak (version movember) et Matthieu Bastareaud.

71° les passes sur un pas des français mettent à mal la défense tongienne, mais celle-ci ne cède pas. On aimerait un essai de plus !!!

73° et le voilà, et en force !!! Jonathan Pélissié et Frédéric Michalak se joignent au maul de nos solides pour enfoncer le pack des tongiens aux abois. Essai accordé à Benjamin Kayser transformé par Frédéric Michalak et l’addition se corse: 38 à 11 pour les bleus !!!

80° l’essai de l’honneur pour l’équipe du Tonga ? En bout d’alignement Vainikolo aplatit mais a-t-il mis le pied en touche ? Après l’arbitrage vidéo il est finalement accordé, son pied gauche ayant bien flirté avec la ligne de touche. La transformation de l’impossible bord de touche passe entre les perches et les tongiens terminent sur une bonne touche ce match

Victoire du XV de France 38 à 18 face aux îles Tonga, bon résultat face à une équipe un ton en dessous des bleus mais accrocheuse, surtout physiquement. Les bleus ont dominé en mêlée et en conquête une équipe du Tonga brouillonne et mal organisée collectivement, mais qui qui a existé grâce à ses vertus guerrières et l’explosivité individuelle de ses attaquants. L’essai des bleus en fin de première mi-temps a fait du bien au quinze de France car les tongiens prenaient confiance et revenaient bien dans le match. Bonne prestation générale du XV de France, à part de nombreuses fautes de main et un jeu au pied pas toujours bien inspiré (à part la passe au pied de Morgan Parra qui amène le premier essai français). On déplore la blessure à l’épaule de Fulgence Ouedraogo et le carton rouge reçu par Yoan Maestri en tout début de deuxième mi-temps. Il reste une semaine pour travailler et préparer la réception des Springbocks qui sera d’un tout autre tonneau.

À très bientôt sur Rugby à XV de France pour la suite de la tournée, prochain rendez-vous avec France vs Afrique du Sud

Composition du XV de France contre les îles Tonga

1 – Yannick Forestier – 2 – Dimitri Szarzewski – 3 – Nicolas Mas

4 – Sébastien Vahaamahina – 5 – Yoann Maestri

6 – Thierry Dusautoir – 8 – Damien Chouly – 7 – Fulgence Ouedraogo

9 – Morgan Parra – 10 – Remi Tales

12 – Wesley Fofana – 13 – Gaël Fickou

11 – Maxime Médard – 14 – Sofiane Guitoune

15 – Brice Dulin

Remplaçants : 16 Benjamin Kayser, 17 Vincent Debaty, 18 Rabah Slimani, 19 Pascal Papé, 20 Bernard Leroux, 21 Jonathan Pélissié, 22 Frédéric Michalak, 23 Mathieu Bastareaud

Composition de l’équipe des Îles Tonga

1 –  Alisona Taumalolo (USAP) – 2 –  Vaea Taione – 3 – Tevita Mailau (Mont de Marsan)

4 – Tukulua Lokotui – 5 – Joseph Tu’ineau

6 –  Sione Kalamafoni – 8 – Opeti Fonua (Bayonne) – 7 – Nili Latu

9 –  Taniela Moa (Section Paloise) – 10 – Fangatapu Apikotoa

12 – Sione Piukala (USAP) – 13 – Siale Piutau

11 – William Helu – 14 – Fetu’u Vainikolo

15 – Vungakoto Lilo (Tarbes)

Retour du flanker montpelliérain Fulgence OUedraogo

Retour du flanker montpelliérain Fulgence OUedraogo

Remplaçants des îles Tonga: 16 Ilaisa Ma’asi, 17 Atelea Vea, 18 Sila Puafisi, 19 Williami Ma’afu (Oyonnax), 20 Samisoni Fisilau, 21 Latiume Fosita, 22 David Halaifonua, 23

Sélectionneur national du Tonga: Mana’Otai

[warning]Suivez toute l’actualité du rugby en France sur la page Actu des clubs en live[/warning]

 

Laurent Delmas, envoyeur spécial du site rugby à XV de France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Question anti SPAM * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.