Pourquoi Toulouse ?

Le Stade Toulousain, hébergeur de Brennus de père en fils

À tout seigneur, tout honneur, après Pourquoi Toulon ? et Pourquoi l’ASM ? intéressons-nous au détenteur actuel du bouclier de Brennus, et voyons pourquoi le Stade Toulousain pourrait bien ajouter un vingtième Brennus à sa collection personnelle dès cette année.

photo de Luke Mc Alister du Stade Toulousain

Dix-neuf titres de champion de France de rugby et dix-neuf demi-finales consécutives depuis 1994, quatre titres de champion d’Europe, ces chiffres inégalés à ce jour en disent long sur le niveau et la régularité du Stade Toulousain. Ces statistiques répondent à elles seules à la question: il est tout simplement impossible d’écarter Toulouse des favoris du Top 14 et de la Hcup.

 

Quels sont les points forts du Stade Toulousain ?

Le club de rugby de Toulouse est une référence en France et en Europe. Pourquoi ? Tout d’abord, il y a une très forte culture rugbystique dans la ville rose, ce qui draine naturellement spectateurs, partenaires et sponsors vers le Stade Toulousain. Le club a une forte identité, et les entraîneurs qui s’y sont succédé ont tous été joueurs du club rouge et noir. Mais aussi, le Stade Toulousain a les moyens de ses ambitions, car il possède le plus gros budget du Top 14 (pour la saison 2012-2013 celui-ci est de 35 M€, loin devant les 25,5 M€ du second budget, celui de l’ASM)

Toulouse est constamment  tourné vers l’avenir et a toujours une longueur d’avance sur les autres. Le Stade Toulousain est le premier club de rugby à s’être doté d’un centre de formation en 1988, et va disposer début 2013 d’un nouveau centre d’entraînement de 1800m² à Ernest Wallon. Celui-ci va permettre d’accorder plus d’espace aux joueurs pour la préparation physique mais aussi pour la récupération avec un hammam, un centre de balnéothérapie et de cryothérapie, une salle de cardio-training et de nouveaux locaux pour le staff médical, un peu à l’étroit actuellement. Ce centre d’entraînement (qui comporte déjà un espace disponible en prévision de futurs aménagements) a été inspiré par ce qui se fait de mieux sur la planète rugby, comme le centre d’entraînement des Waikato Chiefs en Nouvelle Zélande, ou bien en France par le centre d’entraînement ultra moderne de la Commanderie de l’OM ou par celui du camp des Loges du PSG.

Cette capacité à observer ce qui se passe ailleurs et à se remettre en question de façon permanente est l’une des principales vertus toulousaines. Le Stade Toulousain a l’humilité de reconnaître la supériorité de ses adversaires lorsque c’est le cas, afin d’en déceler les raisons et faire en sorte qu’elle ne dure pas longtemps: d’une manière générale, Toulouse ne perd pas deux fois de la même manière. C’est aussi pour cette raison que, bien qu’étant réputé comme un club formateur, le Stade Toulousain ne passe pas son temps à se regarder le nombril et c’est ailleurs qu’il a détecté le jeune talent Gaël Fickou, un joueur à très haut potentiel formé à Toulon. Bonne pioche pour Jean-Michel Rancoule, le responsable du recrutement du club du Stade Toulousain, le jeune trois-quart centre natif de la Seyne-sur-Mer éclabousse le Top 14 et la coupe d’Europe de toute sa classe et semble capable de marcher sur les traces de Clément Poitrenaud.

Clément Poitrenaud et Gaël Fickou au centre

 Quels sont les points faibles du Stade Toulousain ?

Ce paragraphe va être très succinct, cependant le Stade Toulousain a bel et bien un défaut: celui de ne pas croire au doublé championnat de France et coupe d’Europe. Guy Novès a souvent dit que le doublé Brennus et Hcup était impossible, au point peut-être d’influencer l’inconscient collectif du groupe de façon négative. Soyons réalistes, mais rêvons un peu et apportons aux joueurs ce petit supplément d’ambition qui peut changer le destin d’un match de rugby de phase finale. À ce sujet, si vous avez 20 ans, deux bras, deux jambes et que vous avez appris à jouer au rugby, si quelqu’un vous dit que quelque chose est impossible ne l’écoutez pas, vérifiez par vous-même.

Personnellement cette année, je vois bien un doublé coupe d’Europe bouclier de Brennus, mais pour qui ? L’ASM, le RCT ou bien le Stade Toulousain ?

à chacun son rugby, Laurent Delmas.

[pullquote align= »left|center|right » textalign= »left|center|right » width= »30% »]Ce samedi j’ai lancé la webradio de « Rugby à XV de France« . Si ce n’est déjà fait, essayez-là, cliquez sur le lecteur en haut de cette page[/pullquote]


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Question anti SPAM * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.