Tournoi 2013: résumé du match XV de France Galles

rugbyman Fulgence Ouedraogo

Fulgence Ouedraogo: « Au large citoyens !!! »

L’Écosse vient de corriger l’équipe d’Italie 34 à 10, ce qui inspira ce Tweet émouvant de lucidité de la part de la Boucherie Ovalie: « C’est désormais limpide, l’Italie ne joue le Tournoi que pour faire chier la France. » La bonne nouvelle c’est que grâce à ce résultat la France a à nouveau son destin en mains puisque l’Italie ne peut plus réaliser le grand chelem (si la France gagne tous ses matchs elle peut remporter le tournoi des 6 nations). La mauvaise nouvelle, c’est la question amère que soulève ce résultat: avons-nous tactiquement joué le rugby qu’il fallait face aux italiens ? Ce sont deux équipes au pied du mur qui s’affrontent aujourd’hui pour le compte de la deuxième journée du tournoi des 6 nations 2013. Le XV de France, après avoir perdu 23 à 18 face à l’Italie (lire le résumé) est dans l’obligation de gagner. Le problème, c’est que les gallois sont dans la même situation puisque les diables rouges sont tombés à domicile face aux irlandais. Philippe Saint André a pratiquement maintenu le 15 de départ défait en Italie, les seuls changements étant la titularisation de Jocelino Suta en remplacement de Pascal Papé, blessé au corps et à l’âme, et le remplacement de Florian Fritz par Mathieu Bastareaud pour des raisons tactiques. La nouvelle titularisation de Wesley Fofana à l’aile place le joueur de l’ASM au centre… du débat .

Voici le tour du match France Pays de Galles en 80 minutes

0° Sous les ordres de l’arbitre du match George Clancy, l’ouvreur gallois Daniel Biggar donne coup d’envoi. La moquette verte du Stade de France se déchire dès la première mêlée. Les jardiniers du stade de France partent s’échauffer.

5° début de match tendu et équilibré. Les gallois fidèles à leurs habitudes cherchent à dynamiser le jeu en jouant des pénalité rapidement à la main, puis en tentant un drop lointain trop court.

10° les bleus laissent passer le (petit) orage, mettent leur jeu en place, et occupent (enfin) le camp gallois

14° le pilier droit Adam R. Jones s’écroule en mêlée et Frédéric Michalak ouvre les hostilités des 40 m: France 3, Galles 0: réalisme bleu

16° malgré un tampon SNCF de Matthieu Bastareaud-ckett, les diables rouges avancent et bénéficient d’une pénalité inratable: 3 partout, balle au centre

20° superbe séquence des bleus qui échoue à 5 m du paradis… superbe contre de Yoann Huget qui remet immédiatement la pression sur les rouges !!!

26° séquence plaquage du XV de France: les rouges attaquent sans succès durant plusieurs temps de jeu mais n’arrivent pas à passer la défense française qui avance sur chaque plaquage

29° Louis Picamoles sauve la patrie en arrachant un ballon d’un regroupement à 5 m de notre en-but. Machenaud éjecte, Fall au pied et on se retrouve dans les 22 des rouges

34° Philippe Saint André a le nez qui coule: sympa le direct

40°l’arbitre du match George Clancy siffle la fin du premier acte. Le score de la première mi-temps reflète le niveau très proche des deux équipes. Les gallois sont  dynamiques et tentent de jouer rapidement, mais la défense des bleus très bien en place fait avorter sans problème toutes les attaques des diables rouges. Le rugby du XV de France est cependant plus construit et nous fait espérer une victoire tricolore. La seconde mi-temps s’annonce âpre et très indécise.

[pullquote align= »left|center|right » textalign= »left|center|right » width= »40% »]À la mi-temps au Stade de France les équipes retournent au vestiaire sur un score de parité: 3 partout.[/pullquote]

Tweet du Stade de France

La composition de la TeamFrance, à suivre sur Twitter…

Je profite de la mi-temps pour faire un clin d’oeil à la #teamfrance qui commente en live le match d’aujourd’hui depuis le Stade de France. J’avais été sélectionné pour faire partie de cette équipe, (je remercie au passage le @StadeFrance ), cependant un « détail géographique » m’a empêché de me rendre sur place pour participer à cette fête. Sur Twitter, suivez donc la fine équipe composée de @EuskalGersois @AnnaCoupry @SportAddict_LR @Merdolympique et bien entendu @Hiboulot 😉

Deuxième mi-temps du match France Galles

42° ça se complique d’entrée de jeu pour le XV de France avec une pénalité des gallois: 6 à 3, pour la première fois du match les bleus sont menés

43° entré en jeu en remplacement de Fall blessé, l’arrière François Trinh Duc  frôle le poteau droit d’un drop qui aurait bien fait nos affaires s’il était passé (Huget est passé à l’aile)

50° malgré les recommandations des jardiniers du Stade de France Philippe Saint André fait entrer Kayser, Debaty et Chouly

51° au milieu d’un champ de mines, Michalak passe la pénalité de l’espoir: 6 partout, le public entonne une timide Marseillaise

54° on entre dans le quart d’heure de folie, superbe percée de la machine Picamoles, les gallois récupèrent et contre attaquent. Le match va-t-il basculer ? Entrée de Ducalcon et de Parra

60° le quart d’heure de folie n’a pas fait long feu, le jeu émaillé de nombreuses fautes en devient ennuyeux. Ce France Galles 2013 n’atteint pas des sommets pour l’instant

63° débauche stérile d’énergie des bleus qui multiplient les temps de jeu et les impacts petit périmètre: « au large citoyens » réclame le public du Stade de france !!!

65 ° Taofifenua remplace Suta, ça se complique pour les commentateurs japonais

67° c’est au tour des gallois d’ajouter du poireau dans cette soupe de rugby, mais qui va rajouter du sel, du piment, d’où va venir l’étincelle ?

71 ° de Daniel BIGGAR qui astucieusement donne un petit coup de pied par dessus pour son ailier George NORTH qui marque en coin malgré la tentative de plaquage de François Trinh Duc (qui aurait plutôt dû essayer de pousser l’ailier gallois en touche). 13 à 6 après la transformation, les bleus sont sonnés.

74° les diables rouges enfoncent le clou avant que le XV de France ne retrouve ses esprits: nouvelle pénalité des rouges, les bleus sont menés de 10 points: 16 à 6 !!!

Et c’est fini, score final 16 à 6 pour le Pays de Galles !!!!

Ite misa es, le tournoi 2013 est terminé pour l’équipe de France. Après une pourtant prometteuse tournée d’automne (victoire face à l(Australie, l’Argentine et les Samoa), la France est éliminée de la course à la victoire dans le tournoi des 6 nations. Il ne reste plus qu’à jouer les trois matchs restants pour une place d’honneur, mais surtout retenir des leçons de ces matchs, car le pire d’une défaite, ce serait de n’en rien apprendre.

C’était le résumé du match France Galles du 9 février 2013 au Stade de France

Rappel de la composition du XV de France: Yoann Huget (15), Wesley Fofana (14), Matthieu Bastareaud (13), Maxime Mermoz (12), Benjamin Fall (11), Frédéric Michalak (10), Maxime Machenaud (9) Louis Picamoles (8), Thierry Dusautoir (7) Capitaine, Fulgence Ouedraogo (6), Joann Maestri (5), Jocelino Suta (4), Nicolas Mas (3), Dimitri Szarzewski (2), Yannick Forestier (1) Remplaçants : Benjamin Kayser (16), Vincent Debaty (17), Luc Ducalcon (18), Romain Taofifenua (19), Damien Chouly (20), Morgan Parra (21), François Trinh Duc (20), Florian Fritz (21). Composition de l’équipe de rugby du Pays de Galles: 15 Leigh HALFPENNY – 14 Alex CUTHBERT – 13 Jonathan DAVIES – 12 Jamie ROBERTS – 11 George NORTH – 10 Daniel BIGGAR – 9 Michael PHILLIPS – 8 Tobey FALETAU – 7 Justin TIPURIC – 6 Ryan JONES – 5 Ian EVANS – 4 Andrew COOMBS – 3 Adam R. JONES – 2 Richard HIBBARD – 1 Gethin JENKINS . Remplaçants: Owens, James, Mitchell, Reed, Shingler, Williams, Hook, Williams.

Laurent Delmas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Question anti SPAM * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.