Toulon remet de l’ordre dans la maison Mayol

Photo d'Alexis Palisson, rugby club de Toulon

Chandelle d’Alexis Palisson

C’est toujours délicat d’aller défier à Mayol un ercété les fesses encore rougies par la volée de bois vert reçue à Bordeaux (défaite beaucoup à zéro la semaine dernière). On imagine mal en effet les toulonnais s’incliner une nouvelle fois face à Montpellier, ou face à qui que ce soit d’ailleurs aujourd’hui. C’est une question d’orgueil, la réaction des rouges et noirs est obligatoire, attendue et sans doute inexorable. Fabien Galtié n’y risquerait pas son scooter sur un pari avec Mourad Boudjellal, mais l’entraîneur montpelliérain est facétieux et son équipe aussi: après tout, Montpellier n’a aucune pression aujourd’hui et si il y a la place…

Amis du rugby bonjour, voici le résumé du match de rugby Toulon vs Montpellier:

0° coup d’envoi de Jonny Wilkinson, entrée en matière autoritaire des locaux qui monopolisent le ballon et bénéficient d’une pénalité que convertit sans problème Wilkinson. 3 à 0, Montpellier courbe l’échine et s’attend à essuyer un coup de grain

5° première incursion du MHR dans le camp de Toulon par l’intermédiaire du blond Rémy Martin, le chouchou de Mayol

6° incursion de courte durée, les rouges et noir remettent la main sur le ballon et imposent leur jeu: les soutiens arrivent rapidement, les passes sont sèches et précises, et les joueurs prennent des décisions. Ce Toulon là fait peur

11° Montpellier, fébrile pour l’instant, redonne aux locaux des ballons pourtant durement gagnés. Sir Wilkinson double la mise: 6 à 0

13° Botha joue les auto tamponneuses en percutant Audrin sans ballon. L’ailier montpelliérain est littéralement projeté sur Durand qui s’écroule. Yoan Audrin, pourtant victime de cet attentat reçoit incrédule un carton jaune

16° Toulon avance, Montpellier se met à la faute (hors-jeu de Gorgodze) et Jonny Wilkinson bénéficie d’une pénalité. Le scénario est désormais bien rodé. Mais l’artilleur britannique rate sa cible

21° mais les brèches sont de plus en plus nombreuses, Toulon a de l’espace, les attaquants peuvent s’exprimer . Après avoir foiré un trois contre deux, les toulonnais renversent l’attaque et le Van Niekerk des grands jours marque rageusement le premier essai de la partie !!! Wilko transforme: 13 à 0, score logique

25° des 40 mètres Bustos Moyano marque les premiers points montpelliérains: 13 à 3

27° belle pénalité de Wilko des 50: 16 à 3 pour Toulon à Mayol

30° ça se corse pour Montpellier, le basketteur Mamuka Gorgodze improvise un dribble et commet un en-avant volontaire; c’est la biscotte (méritée celle fois).

34° nouvelle pénalité de l’inévitable Jonny Wilkinson: 22 à 3. Fabien Galtié cherche les clés de son scooter

37° juste avant la mi-temps, Bustos Moyano réduit le score à 22 à 6

39° mais Toulon n’en reste pas là, après un (nouveau) slalom de Matt Giteau dans la défense, Nicholas Kennedy arrive lancé et marque: 29 à 6 après la transformation

[pullquote align= »left|center|right » textalign= »left|center|right » width= »40% »]29 à 6 à la mi-temps, le match est à moitié plié, on voit mal comment les protégés de Fabien Galtié vont pouvoir renverser la vapeur. [/pullquote]

40° coup d’envoi des montpelliérains qui semblent avoir l’intention de mettre la main sur le ballon en cette deuxième mi-temps
46° mais les rouge set noir ne desserrent pas l’étau et continuent d’avancer et de marquer. Nouvelle pénalité dans l’escarcelle toulonnaise: 32 à 6, le seconde mi-temps s’annonce longue pour les montpelliérains, d’autant plus que leur mêlée donne des signes de faiblesse

49° effectivement, à force d’avancer et de créer des surnombres, les toulonnais s’offrent une nouvelle occasion d’essai: Lapeyre se faufile et marque un essai transformé par Jonny Wilko: 39 à 6, bonus offensif en vue à Mayol

60° Nicolas Durand décale parfaitement Matt Giteau pour une fois dans le rôle du finisseur: 44 à 6 après la transformation

76° nouveau pilonnage en règle dans les 22 montpelliérains, Au sol, Steffon Armitage sert Ivan Roux qui plante joyeusement son essai. Essai du vingt rouge,  Montpellier boit le calice jusqu’à la lie: 51 à 6

Et c’est fini !!! Sur le score de 51 à 6 Toulon sans coup férir remet de l’ordre dans la maison Mayol. Les rouges et noirs, après une retentissante défaite à Bordeaux ont réagi et s’offrent une tout autant retentissante victoire face à des montpelliérains qui n’ont pu que constater les dégâts aujourd’hui. Ces deux dernières journées de Top 14, Toulon souffle le chaud et le froid mais fait toujours la une de l’actualité, pour le plus grand bonheur de son président Mourad Boudjellal.

Composition de l’équipe de TOULON :

1. Andrew SHERIDAN, 2. Sebastien BRUNO, 3. Carl HAYMAN, 4. John philip BOTHA, 5. Nicholas KENNEDY, 6. Johann VAN NIEKERK (CAP), 7. Juan martin FERNANDEZ LOBBE, 8. Matemini MASOE, 9. Nicolas DURAND, 10. Jonathan WILKINSON, 11. Alexis PALISSON, 12. Matthew GITEAU, 13. Geoffroy MESSINA, 14. Rudolffe WULF, 15. LAPEYRE.

remplaçants: 16. Jean charles ORIOLI, 17. Gethin JENKINS, 18. Simon dalton SHAW, 19. Steffon ARMITAGE, 20. Ivan ROUX, 21. Benjamin LAPEYRE, 22. Sebastien TILLOUS BORDE, 23. Levan CHILACHAVA

Composition de l’équipe de Montpellier MHR

1. Yvan WATREMEZ, 2. Charles GELI, 3. Barry FAAMAUSILI, 4. Hendrikus HANCKE, 5. Alikisio FAKATE, 6. Remy MARTIN, 7. Mamuka GORGODZE (CAP), 8. John BEATTIE, 9. Julien TOMAS, 10. Santiago FERNANDEZ, 11. Yoan AUDRIN, 12. Paul BOSCH, 13. Matthew CARRARO, 14. Yohann ARTRU, 15. Martin BUSTOS MOYANO

Remplaçants: 16. Erasmus JANSEN VAN VUUREN, 17. Juan guillermo FIGALLO, 18. Mickael DE MARCO, 19. Alex TULOU, 20. Benoit PAILLAUGUE, 21. Timoci NAGUSA, 22. Benjamin THIERY, 23. Maximiliano BUSTOS

Laurent Delmas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Question anti SPAM * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.