Résumé du match de rugby Clermont vs Montpellier

La forteresse Marcel Michelin est imprenable depuis presque 60 matchs, une victoire de Montpellier au Bibpark relèverait donc de l’exploit aujourd’hui. Mais Fabien Galthié a annoncé la couleur dans la semaine: « On risque d’y laisser des plumes », cette courte phrase en dit long sur les intentions des héraultais, les montpelliérains ne sont pas venus en Auvergne pour beurrer les tartines. Mesdames et messieurs, si vous avez raté le match ou si vous voulez le revivre, voici

le résumé du match ASM – Montpellier !!!

match de rugby Clermont Montpellier

Quart de finale de la coupe d’Europe de rugby H cup

0° Ludovic Radosavljevic donne le coup d’envoi de la partie, mais c’est Montpellier qui annonce la couleur en s’installant dans le camp montferrandais. Les héraultais jouent sans complexe et les jaunes et bleus subissent pour l’instant territorialement. Les jaunards sont pénalisés à plusieurs reprises et Benoît Paillaugue marque deux fois sur pénalité, permettant contre toute attente à son équipe de mener 6 à 0 au Bibpark. Clermont doit entrer dans le match

19° Premiers points de l’ASM grâce à Morgan Parra, impeccable des 40 m: 6 à 3

22° mais Montpellier continue de mettre la pression et obtient un nouvelle pénalité que Paillaugue enquille en coin: 9 à 3 pour le MHR

26 coup dur pour Montpellier: François Trinh Duc blessé au pied boite bas depuis plusieurs minutes, il est remplacé par Pierre Bérard

27° Clermont n’est pas très à l’aise en ce début de match, alors Gérhard Vosloo décide de secouer le cocotier. Il joue une pénalité à la main dans les quarante, gagne de précieux mètres, et sur le regroupement qui suit, Morgan Parra tape un petit coup de pied par dessus la défense petit côté et Wesley Fofana n’a plus qu’à aplatir dans l’en-but. Morgan ne transforme pas en coin: 8 à 9

33° Quel numéro de Sivivatu !!! Derrière un regroupement, il vient de sa droite se proposer à gauche et met le feu en slalomant entre trois montpelliérains . Il dépose les défenseurs à « la gare des plaquages air » et sert intérieur Aurélien Rougerie qui marque entre les perches. 15 à 9 pour l’ASM !!!

40° on commence à se chauffer entre gros, mais la mi-temps bienvenue met un termes aux chamailleries.

Un Montpellier sans complexe et une ASM en mode diesel résume bien la première mi-temps. Montpellier n’a pas peur de gagner et s’il y a la place en deuxième ils ne vont pas s’en priver. Oui mais le diesel montferrandais possède un turbo, et quand il s’enclenche ça va très vite. Un coup de patte de Morgan Parra et une accélération de Sivivatu ont suffit pour faire le trou et mener au score. Ce sera toutefois compliqué en deuxième mi-temps pour Montpellier qui doit remonter un handicap de six points en l’absence de son maître à jouer François Trinh Duc


Deuxième mi-temps

40° bon jaillissement de Gerhard Vosloo, le sudafricain est décidément en grande forme aujourd’hui

45° Montpellier commence à montrer des signes de faiblesse, Lucas Amorosino commet une erreur en tapant des 60 un coup de pied qui sort directement, puis la mêlée héraultaise est pénalisée. Le public clermontois est confiant, mais Morgan rate son coup de pied. Toujours 15 à 9

50° depuis plusieurs minutes, Montpellier sans doute à court de solutions offensives abuse du jeu au pied. Mais Naipolioni Nalaga dans ses 22 décide de contre attaquer. Et nouveau coup de poignard de Sivivatu qui va tout seul marquer un essai qui semble sceller le sort de la partie: 22 à 9 après la transformation

56° et Montpellier qui jouait au pied au milieu du terrain se met à jouer à la main dans ses propres 22 mètres. Ça sent l’aveu d’impuissance, mais de toutes façons il faut à présent jouer le tout pour le tout pour espérer encore de la part des protégés de Fabien Galthié

65° Montpellier multiplie courageusement les offensives dans les 22 m montferrandais. Mamuka Gorgodze donne son corps à la science du rentre dedans mais l’ASM se libère grâce à une pénalité bienvenue

67° les montpelliérains ont laissé des plumes dans ces interminables pilonnages, alors l’ASM entre en éruption de jeu volcanique. Les asémistes enchaînent entre puissance et vitesse, lézardent la défense de Montpellier et Aurélien Rougerie sert Lee Byrne qui enfonce le clou et le ballon dans l’en-but montpelliérain: 29 à 9 à présent, la Yellow Army jubile !!!

75° et nouvel essai de Clermont-Ferrand sur l’aile du fidjien Naipolioni Nalaga bien servi par le guerrier Vosloo. Après la transformation de David Skrela, l’addition s’élève à 36 à 9. C’est dur pour Montpellier mais c’est logique

80° heureusement, pour l’honneur, ce sont les héraultais qui ont le dernier mot avec un bel essai en coin de Timoci Nagusa: score final: 36 à 14 !!!

L’ASM n’a pas raté son quart de finale à domicile et a toujours eu le contrôle de la partie malgré un début de partie à son désavantage. Montpellier a démarré pied au plancher, mais au fil des minutes son jeu s’est inexorablement déréglé dans l’étau montferrandais. Les jaunes et bleu, sûrs de leur force ont progressivement imposé leur puissance et marqué de (trop) nombreux essais qui ont fait mal au tableau d’affichage , mais aussi au moral des montpelliérains.

Samedi 6 avril 2013 à 16 heures 40 au stade Marcel Michelin:

Composition de l’équipe de l’ASM Clermont:

Titulaires: 1. Thomas Domingo – 2. Benjamin Kayser – 3. Davit Zirakashvili – 4. Jamie Cudmore – 5. Nathan Hines – 6. Gerhard Vosloo – 7. Julien Bardy – 8. Julien Bonnaire – 9. Morgan Parra – 10. Ludovic Radosavljevic – 11. Naipolioni Nalaga – 12. Wesley Fofana – 13. Aurélien Rougerie – 14. Sitiveni Sivivatu – 15. Lee Byrne
Remplaçants: 16. Ti’i Paulo – 17. Vincent Debaty – 18. Daniel Kotze – 19. Julien Pierre – 20. Alexandre Lapandry – 21. David Skrela – 22. Regan King – 23. Jean Marcellin Butin

#ASMMHR Composition de l’équipe de Montpellier:

Titulaires: 1. Yvan Watremez  – 2. Agustin Creevy – 3. Maximiliano Bustos – 4. Mamuka Gorgodze – 5. Tibaut Privat – 6. Fulgence Ouedraogo – 7. Alexandre Bias – 8. Alex Tulou – 9. Benoît Paillaugue – 10. François Trinh-Duc – 11. Yohann Artru – 12. Santiago Fernandez – 13. Thomas Combezou – 14. Timoci Nagusa – 15. Lucas Amorosino
Remplaçants: 16. Rassie Van Vuuren – 17. Nahuel Lobo – 18. Barry Faamausili – 19. Mickaël De Marco – 20. Johnnie Beattie – 21. Eric Escande – 22. Paul Bosch – 23. Pierre Bérard
Arbitre de champ : Wayne Barnes
Arbitres assistants: JP Doyle et Stuart Terheege
Arbitre vidéo: Graham Hughes
Commissaire à la citation: John Byett

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Question anti SPAM * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.