Résumé du match Toulon Toulouse

Photo d'Alexis Palisson, rugby club de Toulon

Chandelle d’Alexis Palisson

C’est incontestablement le dessert de la 20° journée du TOP 14: un bon vieux Toulon Toulouse, avec internationaux s’il vous plaît !!! Le public de Mayol va être gâté c’est sûr, mais qui va gagner aujourd’hui ? Un avant goût des phases finales avec des adversaires en configuration équipe type…

voici le résumé du match Toulon Toulouse:

0° coup d’envoi de Jonny Wilkinson. Le début du match est musclé de part et d’autre, chacun essayant d’impressionner l’adversaire

3° et 8° Johnny Wilkinson valide par deux fois sur pénalité la domination territoriale des locaux. Stratégie fructueuse des toulonnais: chandelles et pression maximale au point de chute obligeant les toulousains à commettre des fautes: 6 à 0 pour le RCT

12° Coup de théâtre à Mayol !!! Réplique des toulousains qui avancent balle en main et obtiennent une pénalité. Sous les encouragements « chaleureux » du public, Lionel Beauxis tape et heurte le poteau gauche plein fer…

Au rebond Gaël Fickou est le plus prompt et transmet à Matanavou qui marque assez facilement. transformation de Lionel Beauxis, 6 à 7 pour Toulouse

16° vexé par la précision de Beauxis, Wilkinson tient à rappeler qu’ici c’est lui le boss, et aussitôt ajuste lui aussi sur pénalité le poteau gauche, mais ses coéquipiers ne connaissent pas la même réussite que les toulousains au rebond

18° alors l’ouvreur anglais décide de viser le poteau du milieu: 9 à 7, puis il échoue sous la transversale 2 mn après. Les toulousains seraient bien inspirés de ne pas offrir tant de pénalités aux toulonnais, sinon, ça va vite chiffrer

22° Essai toulonnais !!! Touche aux 40 mètres, ouverture sur Matthieu Bastareauckett qui tel un bobsleigh se glisse dans la défense et la troue façon Tuilagui, service impeccable pour Steffon Armitage qui marque un bel essai en première main !!! 16 à 7 après transformation

25° Toulouse accuse le coup mais repart à l’attaque, avance, et Beauxis, histoire de chambrer son vieil ami claque un drop d’école dans le jardin de Wilko: 16 à 10, les deux équipes sont réalistes et efficaces: ça sent le grand match.

32° Lionel Beauxis commence à peser sur le match: il trouve une touche dangereuse après une excellente diagonale, sur une pénalité il délivre une chandelle millimétrée qui provoque un en-avant toulonnais, et après la récupération il ajuste un nouveau drop qui rapproche les toulousains: 16 à 13

37° on se rend coup pour coup au tableau d’affichage aujourd’hui: Wilko dégaine sur pénalité et donne un peu d’air aux siens: 19 à 13

 

[pullquote align= »left|center|right » textalign= »left|center|right » width= »40% »]19 à 13 pour Toulon à la mi temps, mais Dieu que Toulouse est gros dans le rétro. Beaucoup de réalisme de part et d’autre, et chaque erreur se paie cash. Il y a des fautes, mais peu de déchet dans se match et tout s’enchaîne rapidement [/pullquote]

42° Toulon entreprend et Jonny veut valider ce bon travail et tentant un drop trop court…. qui passe après rebond. Il n’est pas validé

46° explication de gravures entre joueurs, difficile de séparer les belligérants. Johnston et Botha, très énervés, écopent d’un carton jaune et poursuivent une discussion animée en sortant. Que s’est-il vraiment passé ? Wilkinson rate la pénalité

50° Lionel Beauxis remet de l’huile sur le feu en rapprochant encore les deux équipes sur pénalité: 19 à 16. La fin du match promet, cardiaques s’abstenir !!!

59° Toulon impose une terrible épreuve aux toulousains à 2,5 cm de leur en-but, Bastareaud pénètre même un instant au paradis sous les poteaux mais la défense toulousaine l’empêche de se baisser pour aplatir !!! Le tournant du match ?

63° Wilko rate une pénalité qui aurait bien fait l’affaire des varois, et Toulon sentant le danger multiplie les initiatives par Michalak, Giteau et Bastareaud pour ne pas en rester là.

64° et c’est sur pénalité que le RCT marque: 22 à 16 à présent

68° Steffon Armitage arrache un précieux ballon vite mis au Shaw

71° et sentant l’orage proche, Jonny met les siens à l’abri grâce à un drop qui vaut de l’or: 25 à 16, le break est fait !!!

75° et le ciel varois s’éclaircit définitivement semble t-il après une nouvelle pénalité de Wilko: 28 à 16

81° et les journaux s’envolent après quelques minutes de folie !!! Toulouse attaque avec un énorme tampon de Maka, mais Vincent Clerc est mis sous l’éteignoir  toulonnais et les les locaux récupèrent (encore une fois) la pastèque. Attaques toulonnaises, et sous l’assaut des lames varoises, la digue rose est submergée, et c’est l’ailier Rodolfe Wulf qui parachève l’oeuvre des toulonnais. Essai en coin, transformation de Wilkinson et c’est fini à mayol, victoire de Toulon 35 à 16 !!! Le duel des leaders au complet a bien eu lieu, chaque équipe ayant eu la possibilité de gagner aujourd’hui. Les toulousains ont été solides, ont enchaîné un jeu propre et dynamique, mais aujourd’hui Toulon était légèrement un ton au-dessus, question d’honneur à domicile sans doute. Le score a finalement enflé en fin de match, mais les équipes sont très proches, gageons qu’elles se retrouveront très bientôt !!!

Composition de l’équipe du RCT de TOULON :

1. Andrew SHERIDAN, 2. Sebastien BRUNO, 3. Carl HAYMAN, 4. John philip BOTHA, 5. Nicholas KENNEDY, 6. Pierrick GUNTHER, 7. Steffon ARMITAGE, 8. Matemini MASOE, 9. Sebastien TILLOUS BORDE, 10. Jonathan WILKINSON (CAP), 11. Alexis PALISSON, 12. Matthew GITEAU, 13. Mathieu BASTAREAUD, 14. Rudolfe WULF, 15. Vincent MARTIN

Remplaçants: 16. Jean charles ORIOLI, 17. Xavier CHIOCCI, 18. Jocelino SUTA, 19. Simon dalton SHAW, 20. Maxime MERMOZ, 21. Benjamin LAPEYRE, 22. Frederic MICHALAK, 23. Levan CHILACHAVA

 

Composition de l’équipe de Toulouse

1. Vasil KAKOVIN, 2. Jaba BREGVADZE, 3. Yohan MONTES, 4. Romain MILLO CHLUSKY, 5. Patricio ALBACETE, 6. Jean BOUILHOU (CAP), 7. Yannick NYANGA, 8. Gillian GALAN, 9. Luke BURGESS, 10. Lionel BEAUXIS, 11. Vincent CLERC, 12. Florian FRITZ, 13. Gael FICKOU, 14. Timoci MATANAVOU, 15. Maxime MEDARD

Remplaçants: 16. William SERVAT, 17. Gurthro STEENKAMP, 18. Edwin MAKA, 19. Karl CHATEAU, 20. Jean marc DOUSSAIN, 21. Yoann HUGET, 22. Clement POITRENAUD, 23. Census JOHNSTON

 

Laurent Delmas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Question anti SPAM * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.