Résumé demi-finale Toulon vs Toulouse

[notice]NOUVEAUTÉ: Dès lundi retrouvez toutes les infos d’avant-match au sujet de la finale du TOP 14 sur le Multwittplex[/notice]

Le champion d’Europe contre le champion de France, rien de moins. Mais la demi-finale du Top 14 entre Toulon et Toulouse c’est aussi la revanche de la finale du Top 14 2012. Après avoir écrasé le début du championnat et avoir été champion d’automne, Toulon a ensuite marqué le pas à la fin de la saison régulière, en se faisant coiffer sur le poteau par l’ASM qui lui ravit la première place. Mais c’est justement face à l’ogre clermontois, que les toulonnais viennent de gagner la finale de la Hcup. Pas de doute, le RCT a retrouvé son meilleur niveau. La seule modification sur la feuille de match par rapport à la finale de la Hcup, c’est la titularisation de Frédéric Michalak en demi de mêlée.

Toulouse a réalisé une saison plus « discrète », en se qualifiant pour les demi-finales en finissant à la troisième place du top 14. Oui mais Toulouse c’est le spécialiste des phases finales, sa saison commence aujourd’hui et les toulousains comptent bien ajouter un vingtième bouclier de Brennus à leur tableau de chasse dès cette année. Les parcours des deux équipes durant le championnat, mais aussi leur préparation à cette demi-finale ont été très différents. Toulouse a préparé sa demi-finale dans l’ombre, tandis que Toulon a vécu ces dernières semaines sous les feux des projecteurs de la coupe d’Europe si bien qu’il est difficile de faire un pronostic.

Si vous voulez revivre le match Toulon vs Toulouse, voici

Toulon vs Toulouse: le résumé de la demi-finale de top 14 2013

1° Sous les ordres de Laurent Cardona Jonny Wilkinson donne le coup d’envoi de la partie, et juste après la première mêlée du match, premier essai du match pour Toulon !!! Derrière un ruck aux trente mètres, Frédéric Michalak ajuste parfaitement une passe au pied pour son troisième ligne aile Danie Rossouw qui s’était fait oublier le long de la ligne de touche. Le toulonnais réceptionne facilement le ballon et marque sans opposition en coin. Wilko ne transforme pas: 5 à 0 pour Toulon

5° alors que Delon Armitage se fait copieusement « ovationner »  à chaque fois qu’il touche un ballon (il y a quelques drapeaux jaune et bleu à la Beaujoire), la mêlée toulousaine provoque une faute et Luke Mc Alister réduit le score: 5 à 3

9° Jonny Wilkinson, impeccable, efface la pénalité de Luke Mc Alister en transformant des 48 m une pénalité: 8 à 3 pour Toulon

11° Toulouse est à l’attaque, Louis Picamoles casse un plaquage, Yoann Huget vient à l’intérieur de Mc Alister, crochète puis traverse la défense avant de se faire plaquer par Cris Masoe

24° très longue séquence de la part des toulousains, les plaquages toulonnais sont terribles mais les toulousains conservent la gonfle, la font circuler rapidement et créent le surnombre sur l’aile droite. Jean bouillhou à l’extrémité remet intérieur par une passe de basketteur. Essai ? Non, en avant de trois mètres, l’essai est refusé après la vidéo.

27° Mc Alister réduit le score sur pénalité 8 à 6 suite à une faute de la première ligne toulonnaise. La tenue en mêlée pourrait bien être la clé du match

35° énorme séquence des toulousains, très joueurs aujourd’hui et qui ont visiblement décidé de prendre de vitesse les toulonnais: les hommes de Thierry Dusautoir jouent toutes les touches qu’ils peuvent directement et font « vivre le cuir »

39° et juste avant la mi-temps, Jonny Wilkinson rate l’ultime pénalité de la première mi-temps des 50 mètres

 

Toulon veut dominer en puissance, Toulouse en mobilité, qui aura le dernier mot à la fin du match ? Toulouse joue à la toulousaine en enchaînant énormément de passes très rapidement, et Toulon impose sans broncher sa puissance au travers de plaquages de terminator. Les mêlées sont souvent pénalisées, il y a un match dans le match entre les premières lignes des deux équipes. Attention aux fautes, chaque pénalité peut coûter très cher.

41° L’arbitre Laurent Cardona cherche à mettre de la discipline dans la mêlée d’entrée de jeu en deuxième mi-temps. Après de nombreuses consignes, il pénalise la première mêlée du second acte au bénéfice de Toulouse et Mc Alister donne l’avantage à Toulouse pour la première fois du match: 9 à 8

45° sous les chandelles toulousaines, le cadeau Bonux c’est Gaël Fickou. Le jeune toulousain n’a peur de rien et se jette sur tous les points de réception. Mais cette fois, apparemment touché à la clavicule, il doit céder sa place à Yann David

49° c’est au tour de Toulon de porter la ballon et de menacer les toulousains dans leurs 22 mètres, mais un nouvel en-avant empêche Wulff de marquer

52° et c’est aussi au tour de Toulon de bénéficier d’une pénalité consécutive à une mêlée. Jonny Walker ne loupe pas l’occasion de redonner l’avantage aux varois: 11 à 9 pour Toulon

58° spécial dédicace: gris gris de Clément Poitrenaud sur Frédéric Michalak

60° sortie de Yannick Jauzion. Clap de fin pour l’artiste toulousain qui tirera sa révérence à la fin de la saison ?

62° Toulon occupe de plus en plus le camp toulousain et met la main sur le match

65° et des 40 m, excentré, Jonny Wilkinson claque un drop qui passe !!! 14 à 9 pour les varois. Les toulousains ont-ils les ressources pour renverser la situation ? Leur réaction est attendue

68° le silence se fait dans le stade de la Beaujoire lorsque Jonny Wilkinson tente une pénalité des 50 mètres. Et elle passe !!! Jonny Wilkinson assomme une nouvelle fois les toulousains et l’écart est désormais de huit points: 17 à 9.

71° et c’est le coup de poignard de Delon Armitage !!! Tout seul comme un grand il feinte la passe, échappe au plaquage de Doussain et met les gaz pour un essai en solitaire entre les poteaux. Le match est plié !!! Transformation de Wilko et 24 à 9 pour Toulon !!! Mignoni explose de joie au bord de la touche

75° Toulouse semble tirer ses dernières cartouches et rien de va plus pour les rouge et noir. Lionel Beauxis rate un pénaltouche

Et c’est fini !!! Toulon gagne face à Toulouse sur le score sans appel de 24 à 9 !!!

L’équipe de Toulon a incontestablement gagné en maturité cette année. Les rouge et noir ont franchi un palier, ce qui leur permet de tenir tête sans s’affoler à n’importe quelle équipe de très haut niveau par une défense de fer pour marquer des essais sur ces temps forts ou bien point par l’inévitable Jonny Wilkinson. Toulon est en finale du top 14 et ira chercher le titre face à Castres ou face à Clermont.

 

Alexis-Palisson-Jonny-Wilkinson-Simon-Shaw

L’équipe de Toulon

#RCTST Composition de l’équipe de Toulon:

Vendredi 24 mai 2013 au stade de la Beaujoire de Nantes:

1. Andrew Sheridan – 2. Sébastien Bruno – 3. Davit Kubriashvili

4. John Philip Botha – 5. Nick Kennedy

6. Danie Rossouw – 8. Chris Masoe – 7. Juan Martin Fernandez Lobbe

9. Frédéric Michalak – 10. Jonny Wilkinson

12. Matt Giteau – 13. Matthieu Bastareaud

11. Alexis Palisson -14. Rudolffe Wulf

15. Delon Armitage

Remplaçants: 16. Jean-Charles Orioli -17. Gethin Jenkins – 18. Jocelino Suta – 19. Rocky Elsom – 20. Steffon Armitage – 21. Maxime Mermoz – 22. Sébastien Tillous-Bordes – 23. Davit Kubriashvili

 

rugbyman Louis Picamoles

à lire, le secret de Picamoles

Composition de l’équipe du Stade Toulousain

1. Vasil Kakovin – 2. William Servat – 3. Census Johnston

4. Yoann Maestri – 5. Patricio Albacete

6. Jean Bouilhou – 8. Louis Picamoles – 7. Thierry Dusautoir

9. Jean-Marc Doussain – 10. Luke Mac Alister

12. Gaël Fickou – 13. Yannick Jauzion

11. Maxime Médard – 14. Yoann Huget

15. Clément Poitrenaud

 

Remplaçants du Stade Toulousain

16. Jaba Bregvadze, 17. Gurthro Steenkamp, 18. Romain Millo Chluski, 19. Yannick Nyanga, 20. Luke Burgess, 21. Lionel Beauxis, 22. Yann David, 23. Jean-Baptiste Poux

 

Stade de la Beaujoire de Nantes, le 24 mai 2013
Arbitre de champ : Laurent Cardona
Arbitre assistant: Patrick Péchambert (Périgord-Agenais) et Sébastien Hebert (Alpes)
Arbitre vidéo: Éric Gauzins
Laurent Delmas, envoyeur spécial du site « Rugby à XV de France »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Question anti SPAM * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.