L’ASM fait du Munster une petite équipe: le résumé du match

La demi finale ASM Munster commence par une polémique avec la non suspension de Paul O’Connell suite à un geste que l’on peut qualifier de crapuleux (voir ci-après l’extrait vidéo du match Munster vs Leinster du 13 avril 2013). Lors de ce match le géant irlandais a donné un coup de pied dans la tête de Dave Kearney. Certes le pauvre Dave avait eu la bien mauvaise idée de garer sa tête près du ballon mais bon, quand on est au sol et dans le feu de l’action, on fait ce que l’on peut. Le seconde ligne du Munster n’a pas été suspendu, la commission de discipline de la ligue irlandaise ayant sans doute jugé qu’il jouait le ballon. Perso, à choisir je préfèrerais recevoir un crachat de Julien Fillol qu’un coup de tatane de Paul O’Connel derrière la tête, pas vous ?

Bon, revenons à cette demi-finale. Après avoir privé l’équipe du MHR d’une demi-finale à domicile, l’ASM continue avec détermination son parcours européen. C’est donc au stade de la Mosson de montpellier que la Yellow Army attend de pied ferme l’équipe du Munster. Aujourd’hui il fait 9 degrés sur Montpellier, il y a un léger vent, mais c’est la pluie qui est l’élément météo le plus préoccupant pour l’ASM. Comme on dit en irlande, « il fait un temps d’O’Gara aujourd’hui », espérons que la pluie ne va pas contrarier le jeu montferrandais. Attention donc pour l’ASM, il faut s’attendre à un match compliqué.

Composition de l’équipe de Clermont ASM:

1 Thomas Domingo 2 Benjamin Kayser 3 Davit Zirakashvili

4 Jamie Cudmore 5 Nathan Hines

6 Julien Bonnaire 8 Damien Chouly 7 Julien Bardy

9 Morgan Parra 10 Brock James

12 Wesley Fofana 13 Stefan King

11 Napoleoi Nalaga 14 Sitiveni Sivivatu

15 Lee Byrne

Remplaçants de l’ASM: 16 Ti’i Paulo, 17 Vincent Debaty, 18 Clément Ric, 19 Julien Pierre, 20 Alexandre Lapandry, 21 Ludovic Radosavljevic, 22 Jean-Marcellin Buttin, 23 David Skrela

Aurélien Rougerie et Gerhard Vosloo, tous deux victimes d’une déchirure à la cuisse sont forfaits, et Mike Denaly ne peut pas être aligné (*le règlement stipule que la date limite pour rajouter jusqu’à trois joueurs pour les phases finales était le 21 mars). C’est moindre mal car l’ouvreur néo-zélandais s’est blessé à l’épaule face à Toulouse, cependant en cas de victoire de l’ASM face au Munster, il ne pourra pas être aligné en finale.

Le XV de départ du Munster:

1 Dave Kilcoyne 2 Mike Sherry 3 BJ Botha

4 Donnacha Ryan 5 Paul O’Connell

6 Peter O’Mahony 8 James Coughlan 7 Tommy O’Donnell

9 Conor Murray 10 Ronan O’Gara

12 James Downey 13 Casey Laulala

11 Simon Zebo 14 Keith Earls

15 Felix Jones

 

Remplaçants: 16 Damien  Varley, 17 Wian du Preez, 18 John Ryan,19  Billy Holland,20 Paddy Butler, 21 Cathal Sheridan, 22 Ian Keatley, 23 Denis Hurley.

Résumé du match de rugby Hcup ASM Munster du 27 avril 2013:

Photo rugbyman Morgan Parra

Passe de Morgan Parra

0° Coup d’envoi du match sous les ordres de Nigel Owen, coup de pied long de Brock James qui joue aujourd’hui avec la cuisse gauche bandée.

4° après une période d’observation animée par du jeu au pied, les avants du Munster organisent un maul qui avance et provoquent la première pénalité du match, Ronan O’Gara ouvre le score des 40 mètres: Munster 3, Clermont 0

8° loin de se laisser refroidir par cette pénalité d’entrée, l’ASM se lance à l’attaque et après plusieurs (magnifiques) temps de jeu  s’ouvre un 3 contre 0. Durant cette action d’envergure, on sent la détermination, l’application et la confiance des protégés de Vern Cotter qui récitent un rugby haut de gamme. L’action va au bout, Napoleoi Nalaga au lieu d’ouvrir crochète intérieur et marque entre les  poteaux !!! 7 à 3 pour l’ASM après la transformation de Morgan Parra

12° Morgan Parra ajuste parfaitement des 40 une pénalité qui permet à Clermont de mener 10 à 3.

16° un terrible ruck des auvergnats dans les 22 du Munster permet à Morgan Parra se scorer à nouveau: 13 à 3. Entame de match réaliste de l’ASM, on doit déjà se poser des questions chez les coéquipiers d’O’Gara

25° Brock James d’une bonne diagonale trouve une touche dangereuse… que les jaunards morts de faim récupèrent sur le lancer du Munster: les rouges sont dans le rouge, ça sent la fessée !!!

39° les joueurs du Munster découvrent une partie du terrain totalement inconnue jusqu’à présent: les 22 mètres de Clermont-Ferrand. Attention, les irlandais sont tout près de marquer un essai, mais ils se font confisquer le ballon sous les poteaux et perdent l’occasion de marquer un essai qui leur aurait donné une lueur d’espoir. L’arbitre Nigel Owens siffle la mi-temps du match.

Même si le sort de ce match n’est pas encore scellé à 13 à 3 à la mi-temps, sauf miracle dans le second acte on ne se fait déjà guère d’illusion quant au résultat de cette demi-finale. L’ASM en pleine confiance déroule un rugby total et très ambitieux. Les joueurs se trouvent les yeux fermés, saisissent les opportunités quand elles se présentent et ne font jamais le pas de trop. Les irlandais eux mettent parfois la main sur le ballon mais de façon sporadique. On a l’impression que le Munster est une « petite équipe », tant son jeu souffre de la comparaison avec celui parfaitement bien huilé de la machine ASM


40° Ronan O’Gara, sentant qu’il a intérêt à peser sur le jeu en deuxième mi-temps pour sauver sa patrie délivre un coup de pied au rebond diabolique qui trouve une touche à 20 cm du drapeau de la ligne de l’en-but

46° avancée inexorable des joueurs de l’ASM, pour les arrêter il n’y a rien à faire à part commettre une faute, ce que font les irlandais. Le public montferrandais, aussi impressionnant que son équipe, entonne la Marseillaise pour accompagner la pénalité de Morgan Parra: 16 à 3 à la Mosson

50° ça découpe dur du côté de l’ASM, encore un plaquage dévastateur qui fait exploser le ballon. L’ASM récupère la mêlée et remet la pression.

56° entrée d’Alexandre Lapandry à la place de Julien Bardy, auteur d’un match énorme

57° et ce diable de O’Gara, au coup de pied décidément venimeux trouve à nouveau une superbe touche. Attention, les irlandais se refont une santé et… passe au pied de Ronan O’Gara, essai irlandais !!! Imparable, attaque classique dans les 22, le demi d’ouverture irlandais tape entre les centres un petit coup de pied dont se saisit Denis Hurley qui hurle de joir en marquant. O’Gara transforme: 16 à 10

63° c’était à prévoir, l’ASM se fâche et installe ses troupes en terres irlandaises

66° les jaune et bleu imposent à présent un bras de fer à la mêlée irlandaise qui s’écroule par deux fois. Morgan Parra la tente, après tout il n’y a que 6 points d’écart au tableau d’affichage. Mais le demi de mêlée de l’ASM connaît son premier échec. Entrée de Ti’i Paulo

69° l’éventuel salut du Munster passe par le jeu au pied à ras de terre: nouvelle franche occasion d’essai consécutive à un coup de pied parfaitement dosé

77° dernière chance de victoire pour le Munster ? Ronan O’Gara choisit la touche sur pénalité. Mais une nouvelle fois, l’ASM s’en sort en récupérant le ballon près de son en-but

80° l’ASM remonte le terrain, perd le ballon mais sur une ultime attaque irlandaise, les rouges commettent un en-avant et c’est fini !!! L’ASM gagne face au Munster par 16 à 10 !!!

Seulement 6 points d’écart, mais quelle différence de niveau entre les deux équipes !!!! L’ASM était nettement supérieure au Munster aujourd’hui, et c’est en toute logique qu’elle a gagné sa place en finale de la Hcup. C’est paradoxal, la tête sous l’eau durant toute la partie, le Munster a toutefois toujours été en mesure de réaliser le hold-up à Montpellier, maintenant l’écart à moins d’un essai transformé. Mais Clermont a tenu bon jusqu’au bout et accède à la finale !!!

PS: ne manquez pas demain le résumé du match Saracens Toulon , ici même 😉

Laurent Delmas, envoyeur spécial de Rugby à XV de France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Question anti SPAM * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.